Quantcast

5 choses essentielles à savoir lorsque vous assurez votre voiture

Par Demotivateur avec Allianz

C’est le moment de franchir le pas! Que vous soyez un novice ou un pilote chevronné, l’achat d’une voiture passe obligatoirement par son assurance. Et avant de vous engager sur cette route, il y a quelques aspects à prendre en considération pour prendre la meilleure décision.

Prendre une assurance pour votre voiture, c’est se prémunir de tous types d’incidents et de mésaventures qui pourraient vous arriver au volant, ou à votre véhicule lorsque vous n’y êtes pas. En effet, être au mauvais endroit au mauvais moment peut arriver à n’importe qui et même si vous êtes réglos et prudents, vous n’êtes pas à l’abri d’un tracas.

Crédit photo : Shutterstock / Freedomz

Alors quels sont les aspects à prendre en considération lorsque vous prenez une assurance pour votre voiture ? Quel serait le meilleur rapport qualité/prix pour vous ? Réponse en 5 éléments !

1 - Le choix de la voiture et son utilisation

Chez le concessionnaire, allez-vous succomber au coup de cœur ou privilégier un choix plus raisonnable, en prenant en compte des aspects plus pratiques et logiques? Si la couleur ne modifie en rien le montant de la prime d’assurance, ce n’est pas le cas de la marque, du modèle, de l’âge, de la puissance et du prix du véhicule. Plus vous avez le goût du luxe, plus l’assurance vous coûtera cher.

Par ailleurs, la fréquence d’utilisation de votre véhicule jouera aussi dans le calcul de la prime d’assurance. Plus vous l’utilisez, plus vous exposez la voiture à des risques d’accident. Logique!

2 - Êtes-vous un conducteur novice ou expérimenté ? À chaque conducteur son CV !

L’expérience du conducteur est prise en compte. En effet, les assureurs appliquent une surprime aux conducteurs novices, pour se couvrir des risques plus importants qu’ils représentent de par leur inexpérience. Une période probatoire de 2 ans existe pour les jeunes conducteurs ayant suivi la conduite accompagnée, et de 3 ans pour les autres novices.

Si cette période probatoire se termine sans accident responsable, le conducteur peut bénéficier d’une réduction de sa prime d’assurance. De quoi motiver à conduire raisonnablement dès le début.

3 - Bonus/malus, pilote prudent ou fou du volant ?

Le principe du bonus/malus est une disposition définie par le Code des assurances. Ainsi, le « bon conducteur » est systématiquement récompensé par la réduction de sa prime tandis que le mauvais conducteur est sanctionné.

Le bonus peut varier d’une réduction de 5% par an sans accident responsable à un maximum de 50% après 13 ans.

4 - Privilégiez les options de garanties les plus essentielles (bris de glace, vol ou incendie, etc…)

Lorsque vous réfléchissez à une assurance pour votre voiture, des options sont vont proposées. Ne soyez pas trop gourmand et tentés par le superflu, concentrez-vous sur l’essentielle. Parmi ces options de garanties à privilégier en priorité, pensez à l’assurance bris de glace (qui concerne le pare-brise, le phare, le rétroviseur) mais aussi l’option qui couvre le vol ou l’incendie.

5 - Les services et solutions proposées par l’assureur, ou comment trouver son bonheur

Évidemment, comme dans toute logique de concurrence, chaque assureur possède ses particularités, ses avantages, qu’il aime mettre en lumière. Pour faire un choix le plus objectif possible, n’hésitez pas à solliciter les comparateurs d’assurance ou alors de faire un petit sondage auprès de votre entourage. Une chose est sûre, chacun trouve son bonheur un peu partout.

Par exemple, Allianz offre deux mois de cotisations pour différentes spécificités concernant votre profil de conducteur et votre véhicule. Notamment, si vous parcourez moins de 7000 km à l’année, si vous possédez un véhicule semi-autonome, électrique ou encore hybride, votre éco-responsabilité est récompensée. Si vous souhaitez plus d’informations sur l’assurance pour votre voiture chez Allianz, allez faire un tour sur leur site !

L'acteur Jason Momoa pousse un coup de gueule contre deux pêcheurs qui se sont filmés à couper la queue d'un requin
Partager sur Facebook