Quantcast

Maryse Lancioni, 111 ans, doyenne des Alpes-Maritimes, réalise son rêve : voir le Mont-Saint-Michel

Par Timothy G.| 1 259 partages

La doyenne des Alpes-Maritimes, Maryse Lancioni, âgée de 111 ans, rêvait de se rendre au Mont-Saint-Michel. Elle l’avait évoqué, le 6 février dernier, lors d’une interview réalisée par Nice-Matin. C’est désormais chose faite !

Maryse Lancioni a 111 ans. Elle est la doyenne des Alpes-Maritimes. Très populaire dans sa commune d'Èze, en Côte d'Azur, à 12 kilomètres de Nice, elle allait encore faire ses courses à pied « il y a trois ou quatre ans », rappelle le maire de la ville, Stéphane Cherki.

Maryse Lancioni, 111 ans, doyenne des Alpes-Maritimes, réalise son rêve : voir le Mont-Saint-Michel. Crédits photo : Twitter El gourari Narjisse

Lundi 18 mars, elle a pris l’avion depuis Nice en direction de Rennes. Son dernier voyage en avion remonte à 1964, quand elle s'était rendue à Washington pour voir la Maison-Blanche. Mardi 19 mars, c’est devant le Mont-Saint-Michel qu’elle pose toute souriante.

L’histoire commence début février, lorsque la doyenne confie à nos confrères de Nice-Matin, qu’elle n’a connu que la Méditerranée et qu’elle rêve de voir le Mont-Saint-Michel, « là où la mer se retire ». Le journal tombe sous le charme de cette dame pleine de vie, au caractère bien trempé.

Son rêve a été exaucé. Elle a été invitée par Latitude Manche, l'agence d'attractivité de la Manche, par la Région Normandie et par le Département de la Manche pour un séjour de deux jours de découverte. Arrivée au pied de la Merveille vers 10h45, la doyenne a même été émue. « Je suis très heureuse de le voir de si près. Je pense que je rêve. Il est unique dans le monde entier », rapporte Maryse.

Peu après 11h, Maryse et ses accompagnateurs ont visité le restaurant La Mère Poulard, rendu célèbre pour son omelette. Elle a pu découvrir les cuisines du restaurant et se plonger dans le savoir-faire ancestral afin de rendre l’omelette mousseuse. « Je pensais bien qu’elle battait les œufs en neige », a relevé pour France 3 Normandie, Maryse Lancioni, pensant peut-être rencontrer la vraie Mère Poulard, Anne Boutiaut, décédée en 1931.

La doyenne a ensuite pu découvrir en bus les plus beaux panoramas de la baie du Mont : Carolles, Genêts, Champeaux, le sud de la Pointe du Grouin, et réaliser son autre rêve : observer la marée montante. Ce mercredi, Maryse avait un programme bien chargé : une visite de l'abbaye en compagnie de Xavier Bailly, administrateur du site, une cérémonie à la mairie du Mont-Saint-Michel, avant de terminer sur une dégustation de l’omelette à la Mère Poulard.

Source : Ouest-France
Elle invente des coussins de ceinture de sécurité pour avertir les secouristes des problèmes de santé ou l'handicap des enfants
Partager sur Facebook