Quantcast

Quatre abeilles vivantes découvertes sous la paupière d'une femme, elles se nourrissaient de ses larmes

Par Timothy G.| 1 062 partages

C’est une histoire à en perdre la vue. La semaine dernière, une Taïwanaise de 29 ans se rend dans un hôpital pour un œil gonflé, mais les médecins découvrent quatre abeilles réfugiées sous sa paupière se nourrissant de ses larmes.

Alors que cette jeune femme pensait avoir une infection à l’œil, les médecins ont fait une étrange surprise en consultant son œil. Ils ont découvert que se cachaient quatre abeilles sous sa paupière, de moins de quatre millimètres de long, et se nourrissant de ses larmes.

Quelques heures auparavant, la jeune fille enlevait les mauvaises herbes de la tombe d'un proche lorsqu'elle a senti une gêne à l’œil. Elle a alors pensé qu’il s’agissait de la poussière ou de la terre. Mais plusieurs heures après, sa paupière est devenue douloureuse et a commencé à gonfler, raconte la jeune femme sur la chaîne taiwanaise CTS News.

L’ophtalmologue Hung Chi-ting, qui a décrit la situation comme une « première mondiale », est parvenu à retirer les petites abeilles toujours vivantes. Elles se nourrissaient de l’humidité et du sel des larmes de la Taïwanaise. « Je les ai délicatement retirées, une par une, sans endommager leurs corps », précise le médecin.

Ces petites abeilles, connues sous le nom d'Halictidae, sont attirées par la transpiration humaine. Elles vivent généralement dans les montagnes et autour des tombes, ce qui explique la mésaventure de la jeune femme. Fort heureusement pour elle, sa vue a pu être préservée puisqu’elle n'avait pas frotté ses yeux au moment de la gêne.

Source : CTS News
Plus de 100 employés d'un hôpital ont fait une haie d'honneur, en hommage à une infirmière décédée devenue donneuse d'organes
Partager sur Facebook