Quantcast

Avec le hashtag #JeKiffeMonDécolleté, des femmes revendiquent leur droit à s'habiller comme elles le désirent

Par Mathieu D.| 14 121 partages

Un nouveau hashtag, par le biais duquel plusieurs femmes revendiquent haut et fort leur droit à s’habiller comme elles veulent, a récemment fait son apparition sur Twitter. Pourquoi ? Comment ? On vous dit tout !

Si vous avez passé un peu de temps sur Twitter ces derniers temps, il est fort probable que vous ayez vu le hashtag #JeKiffeMonDécolleté. Et pour cause, il s’agit de l’une des nouvelles tendances du moment sur le célèbre réseau social.

Ce hashtag explicite est même devenu un moyen pour certaines femmes de revendiquer leur droit à se vêtir comme elles le désirent et particulièrement pendant cette période de fortes chaleurs.

« Mec mes seins et moi on t’emmerde bien fort »

Tout est parti d’un tweet posté le 18 juin dernier par une certaine Céline. B qui racontait la mésaventure qu’elle venait de vivre dans la rue.

Alors qu’elle marchait tranquillement dans une ruelle, cette dernière aurait ainsi, selon elle, été invectivée par un homme qui l’aurait insultée, en lui reprochant de porter « un décolleté de sale pute ».

Il n’en fallait pas plus pour provoquer la colère de la jeune femme qui s’est empressée de relater ce bien triste événement sur Twitter, en répondant symboliquement à son agresseur.

« Donc... d'après un type croisé tout à l'heure… ceci est un « décolleté de sale pute » ... Mec mes seins et moi on t'emmerde bien fort tu sais », s’est-elle ainsi indignée, en postant un cliché du « fameux » décolleté laissant deviner sa poitrine.

Son témoignage est immédiatement devenu viral et de nombreuses femmes, par solidarité, ont à leur tour publié des photos de décolletés, profitant de l’occasion pour rappeler – au cas où certains l’auraient oublié - qu’elles ont le droit de s’habiller comme bon leur semble.

Parmi elles, des anonymes bien sûr, mais aussi des personnalités telles que l’actrice Véronique Genest ou encore la chroniqueuse Zohra Bitan.

Cette dernière, bien connue des auditeurs de l’émission « les Grandes gueules » sur RMC est d’ailleurs à l’origine du lancement du hashtag #JEKIFFEMONDECOLLETE, qui ne cesse depuis d’être utilisé, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Un succès qui n'est pas sans rappeler celui du hashtag #Objectifbikinifermetagueule , lancé en avril 2018 par l'humoriste Laura Calu, dont l'objectif était de dénoncer les diktats de l'apparence, qui nous poussent à arborer des corps de rêve à l'approche de l'été.

Source : Twitter / #JeKiffeMonDécolleté
Partager sur Facebook