Quantcast

Il découvre la plaque militaire d'un soldat américain de la Seconde Guerre mondiale et va la rapporter à la famille du défunt

Par Justine B.| 623 partages

Guénolé Le Moal ne fait pas les choses à moitié. Cet ancien militaire qui réside en Bretagne se rend ce mardi aux États-Unis où il est attendu comme le messie par la famille du soldat américain dont il a retrouvé la plaque militaire enfouie pendant plus de 75 ans à Saint-Malo.

Capture vidéo France 3 Bretagne

Guénolé Le Moal est un militaire retraité. Et pour occuper ses journées, cet habitant de Trélivan, dans les Côtes-d'Armor, a une activité bien particulière  : la fouille. Ce passionné d'histoire espère ainsi tomber sur des reliques.

À l’aide de son détecteur de métaux, l'homme de 48 ans cherche désespérément des vestiges de guerre depuis de longs mois quand il finit par tomber sur un médaillon, le 5 juin 2016. Il se trouve alors dans la région de Saint-Malo, et plus particulièrement sur un site dont on a lui parlé  : un ancien hôpital militaire américain de la Seconde Guerre mondiale. Il sait qu'ici il a de fortes chances de trouver des objets (du matériel médical, des habits et équipements des blessés, etc.)

Il déterre alors le fameux bracelet militaire enfoui depuis près de 75 ans et dont le matricule est encore inscrit. Il parvient à déchiffrer le nom  : il s'agit de Richard Wallace, un GI américain blessé lors de l'assaut de la montagne Saint-Joseph – alors occupée par les Allemands - le 8 août 1944 et mort deux jours plus tard.

Le soldat Richard Wallace. Crédits : Lincoln Journal Star

L'ancien militaire se lance dans un véritable travail d'enquêteur pour retracer le parcours du jeune soldat. Pendant deux ans, il épluche les livres historiques et les archives. Grâce à ses recherches intensives, il parvient à retrouver la sépulture de Richard Wallace. Elle se trouve dans l'État du Nebraska, aux États-Unis. Guénolé Le Moal appelle le cimetière pour avoir plus d'informations et les choses s'accélèrent  : « J’ai contacté le cimetière où il est enterré, à Ravenna, un village de 1 300 habitants dans l’État du Nebraska. Le cimetière a contacté sa famille… Qui m’a appelé  ! », raconte-t-il à Ouest France.

Un accomplissement

Il se met alors en tête de ramener le précieux trésor au lieu de se contenter de l'envoyer par voie postale, comme beaucoup l'auraient fait. Pour cet ancien militaire, la plaque représente une vraie carte d'identité, il est donc très important de l'apporter en personne.

La fameuse plaque militaire. Crédits : Radio France-Alexandre Frémont

Le féru d'histoire s'envole donc ce mardi 22 mai pour le Nebraska. Il est notamment invité à une cérémonie officielle le 28 mai, jour du « Memorial Day », qui rend hommage aux membres des Forces armées des États-Unis morts au combat toutes guerres confondues. Il remettra à cette occasion la plaque à la famille du défunt.

Et ce n'est certainement pas la dernière fois que Guénolé Le Moal entreprend un tel voyage puisqu’il a trouvé une autre chaîne militaire, allemande cette fois-ci, sur le même site. Ce dernier projette déjà de se rendre à Munich pour faire de nouvelles recherches, rapporte France Bleu.

Cet hôpital redonne le sourire aux enfants patients en remplaçant leur blouse par des maillots de football
Partager sur Facebook