Quantcast

Avec son super déhanché, ce soignant américain redonne le moral aux jeunes patients

Par Justine B.| 1 064 partages

Un petit pas de danse, et c'est reparti ! Dans un hôpital pour enfants situé en Californie, un soignant aide les petits patients malades à retrouver le sourire… en dansant avec eux. Une méthode qui a fait ses preuves.

Se déhancher fait désormais partie intégrante du quotidien de l'hôpital pour enfants du comté d'Orange, en Californie. Et ce, grâce à une personne en particulier : le médecin adjoint en neurologie pédiatrique Tony Adkins, qui accompagne les jeunes patients atteints de pathologies sévères.

Ce vétéran de l'armée américaine a décidé de transmettre son amour pour la danse et la musique aux petits malades en se servant de cette passion sur son lieu de travail. Ainsi, pour détendre ces enfants avec qui la vie n'a pas été tendre, il danse avec ou pour eux. Et autant dire qu'il a le groove dans la peau.

Une technique qui lui vaut le très juste surnom de « Dancing doc » (le « médecin danseur »).

L'idée est partie d'un petit garçon atteint de leucémie qui, opéré à de nombreuses reprises, déprimait. Le papa de deux enfants s'est dit que la meilleure des solutions pour lui redonner goût à la vie serait de danser.

Le professionnel de santé a bien compris que le rire pouvait être un remède à beaucoup de maux. Avec son déhanché et ses pas de danse endiablés, il redonne le moral à ses troupes avant ou après les opérations et soins qu'ils subissent chaque jour.

D'ailleurs, pour ce praticien de 42 ans, s'amuser et bouger peut s'avérer aussi efficace que le plus puissant des médicaments contre la douleur.

Ce rituel devient ainsi un exutoire pour les enfants mais aussi pour leurs familles. Il arrive d'ailleurs que les parents se prêtent au jeu en se trémoussant aux côtés de leur progéniture :

C'est aussi un moyen d'apporter un peu de magie à ces petits malades qui oublient parfois qu'ils ne sont encore que des enfants.

Avec sa médecine douce, Tony Adkins donne des idées à d'autres praticiens. « Il faut repenser notre façon de soigner les gens », écrit Rob White, un adjoint au médecin, sur son compte Facebook.

Ses collègues ne sont pas peu fiers de côtoyer un homme comme lui. « Tu es une star », écrit le chef du service traumatologie. « Le Docteur Tony Adkins est le meilleur », se réjouit un infirmier avec qui il a travaillé.

L'hôpital tout entier lui est extrêmement reconnaissant pour sa bonté, et en particulier les danseurs en herbe. Et pour le remercier, l'équipe soignante accompagnée d'une jeune patiente a réalisé une petite chorégraphie au sein de l'établissement :

VIDEO : Deux gorilles du zoo de Beauval vont être réintroduits dans la nature au Gabon
Partager sur Facebook

A découvrir aussi

Une illustratrice nous raconte les différences entre la vie sans enfant et celle quand on devient parent
8 812 partages
Pédophilie, tourisme sexuel, guerre  : cette série de clichés crucifie les enfants dans le dos de leurs bourreaux
599 partages
En s'inspirant des dessins de ses fils, cet illustrateur français crée de superbes personnages d'animés japonais
2 595 partages
Ce petit chanceux dort toutes les nuits dans une voiture de course !
0 partages
Pour montrer les différences de modes de vie, ces photographes ont immortalisé les jouets favoris d'une centaine d'enfants à travers le monde
1 016 partages
Sida : 10 ans après le premier cas mondial, une deuxième personne atteinte du VIH probablement guérie
4 086 partages