Quantcast

Ces 10 langues sont les plus anciennes encore parlées aujourd'hui dans le monde !

Par Luca P.| 806 partages

Géorgien, basque, farsi, irlandais gaélique... Ces langues ont traversé les âges ! 

Crédit photo : FinnStyle

L'évolution du langage ressemble beaucoup à l'évolution biologique —c'est un processus long, qui se modifie génération après génération, et il n'existe pas vraiment de point de rupture précis entre un langage et celui qui se développe à partir de lui.

Par conséquent, difficile de désigner tel ou tel langage comme réellement plus ancien qu'un autre : ils sont tous aussi vieux que l'humanité elle-même ! Cela dit, chacune des langues présentées ci-dessous a un petit quelque-chose - ancien - qui permet de le différencier des masses !

Basque

Crédit photo : Sauvage Garage

Le basque, c'est le mystère linguistique ultime ! Parlée par une partie des habitants du Pays basque espagnol et français, cette langue n'est reliée à AUCUNE langue romane (dont sont issus le français et l'espagnol) et même à aucune autre langue dans le monde.

Depuis des décennies, les linguistes ont émis des dizaines d'hypothèses pour essayer de trouver à quelle langue le basque pourrait être relié, mais sans succès. Une seule certitude, le basque existait dans cette zone avant l'arrivée des langues romanes - c'est à dire avant que les Romains ne débarquent avec leur latin, qui développera ensuite le français et l'espagnol.

Hébreu

Crédit photo : Hebrew Calligrapher

Le cas de l'hébreu est assez cocasse, puisqu'il a décliné autour de 400 après J-C , puis a été préservé comme langage liturgique (c'est à dire utilisé pour les rites et cérémonies religieux) par les Juifs autour du monde !

Cependant, accompagnant la montée du sionisme aux XIXe et XXe siècles, l'hébreu a vécu un véritable renouveau en devant la langue officielle d'Israël. Et même si l'hébreu moderne diffère de sa version biblique, les locuteurs dont l'hébreu est la langue maternelle peuvent parfaitement comprendre ce qui est écrit dans l'Ancien Testament et les textes relatifs.

Bien que les premiers locuteurs de l'hébreu moderne avaient souvent le Yiddish comme langue maternelle, l'hébreu moderne a été influencé par d'autres langues juives à travers le monde. 

Tamoul

Crédit photo : Michaela Pointon

Le tamoul est une langue parlée par environ 78 millions de personnes et reconnue comme la langue officielle du Sri Lanka et de Singapour. C'est aussi la seule langue classique qui a su traverser l'époque moderne en restant intacte !

Rattachée à la famille des langues dravidiennes, qui englobe de nombreuses langues du sud et de l'est de l'Inde, le tamoul est aussi la langue officielle de l'état indien du Tamil Nadu. Des chercheurs ont retrouvé des inscriptions en Tamoul datant du IIIe siècle av. J-C et la langue est utilisée continuellement depuis.

À l'inverse du sanskrit, un autre langage indien tombé en desuétude vers 600 av. J-C pour devenir une langue essentiellement liturgique, le tamoul a continué à se développer et pointe aujourd'hui au 20e rang des langues les plus parlées dans le monde !

Lituanien

Crédit photo : Etsy

La famille linguistique à laquelle se rattachent la plupart des langues européennes est la famille Indo-européenne, mais ces langages ont commencé à se diviser et à se différencier les uns des autres vers 3500 av. J-C. Ils se sont développés en une douzaine de nouvelles langues comme l'allemand, l'italien ou l'anglais, perdant progressivement les points qu'ils avaient en commun.

Cependant, une langue - qui remonte à la branche des langues Baltiques de la famille Indo-Européenne - continue de porter en elle les caractéristiques de ce que les linguistes appellent le Proto-Indo-Europeéen (PIE), c'est à dire le langage parlé il y a près de 5000 ans !

Pour des raisons que l'on ignore, le lituanien comprend plus de grammaire et de sons issus du PIE que n'importe quel autre de ses cousins linguistiques. À ce titre, il mérite bien d'être considéré comme l'une des plus vieilles langues du monde !

Islandais

Crédit photo : Guide To Iceland

L'islandais est une autre langue indo-européenne, issue cette fois de la branche Germanique (en guise de comparaison, l'anglais est aussi une langue germanique, mais de la branche ouest-germanique). Beaucoup de langues germaniques se sont rationnalisées et simplifiées d'elles-mêmes, perdant ainsi les traits caractéristiques des autres langues indo-européennes, mais l'islandais s'est développé de manière beaucoup plus conservatrice et a conservé beaucoup de ces traits communs. 

La gouvernance danoise du pays, du XIVe au XXe siècle, a également très peu influé sur la langue islandaise si bien qu'aujourd'hui, la langue parlée par les habitants est quasiment la même que celle parlée par les colons du Nord lorsqu'ils débarquèrent sur l'île. D'ailleurs, les islandophones peuvent parfaitement lire les sagas nationales écrites plusieurs siècles auparavant...

Géorgien

Crédit photo : Skolgwen

La région du Caucase est une mine d'or pour les linguistes qui s'intéressent aux langues les plus complexes ! C'est bien simple, les langues principales des 3 pays du Caucase, Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie, proviennent de 3 familles linguistiques totalement différentes —respectivement l'Indo-européen, le turc et le kartvélien. Le géorgien est la plus importante des langues kartvéliennes et la seule du Caucase qui dispose d'une ancienne tradition littéraire

Son alphabet magnifique et unique est aussi très ancien - on considère qu'il a été adapté de l'araméen quelques 3 siècles avant J-C. 

Pas aussi isolé que le basque, le langage kartvélien reste tout de même confidentiel : il n'y a que 4 langues kartvéliennes, toutes parlées par des minorités en Géorgie, et elles ne sont reliées à aucune autre langue dans le monde

Farsi

Crédit photo : Golreezan

Pour ceux qui n'en auraient jamais entendu parler, le farsi est une langue parlée de nos jours en Iran, en Afghanistan ou encore au Tadjikistan, entre autres endroits. Autrement dit, c'est du perse, mais sous un autre nom.

D'ailleurs, le farsi descend directement de l'ancien perse, la langue de l'Empire Perse. Le perse moderne a pris forme vers 800 après J-C et l'une des choses qui le différencie des autres formes de languages modernes, c'est qu'il a très peu changé depuis.

Ainsi, les personnes qui parlent le perse aujourd'hui peuvent se plonger dans la lecture d'un document datant de 900 après J-C avec beaucoup moins de difficultés qu'un anglais qui lirait Shakespeare...

Macédonien

Crédit photo : Italki

 À l'échelle de l'histoire des langues, la famille du slave (Russe, Polonais, République Tchèque et Croate, entre autres) est relativement jeune. Ils n'ont commencé à se séparer de leur ancêtre commun le slave commun (ou proto-slave) que lorsque "les Apôtres des Slaves" Cyril et Méthode se mirent à standardiser la langue, créant ainsi ce qu'on appelle aujourd'hui le vieux-slave et son alphabet.

Partis du nord de la Grèce - probablement l'endroit occupé aujourd'hui par la Macédoine - autour du IXe siècle pour convertir les Slaves au christianisme, ils ont amené avec eux la langue. Aujourd'hui, le Macédonien et le Bulgare, très similaire, sont les 2 langues les plus proches du vieux-slave.

Irlandais gaélique

Crédit photo : Magie d'Irlande

Bien que l'Irlandais gaélique ne soit la langue maternelle que d'une petite minorité d'Irlandais de nos jours, il a une longue histoire derrière lui !

Membre de la branche celtique des langues Indo-européennes, il existait sur les îles de la Grande-Bretagne bien avant l'arrivée des influences germaniques. Le gaélique était la langue des Écossais gaéliques et des Manx (les habitants de l'île de Man) et doit sa place dans cette liste au fait qu'il dispose de la plus ancienne littérature vernaculaire d'Europe de l'Ouest

 Alors que le reste de l'Europe avait ses propres langues mais écrivait en latin, les Irlandais décidèrent qu'ils voulaient écrire dans leur propre langue !

Partager sur Facebook