Quantcast

De la vie extraterrestre sur Mars ? La NASA y croit mais se demande si la Terre serait prête à l'accepter

Par Mathieu D.| 2 906 partages

Va-t-on un jour réussir à prouver l'existence de formes de vies sur Mars ? La NASA y croit mais s'interroge sur l'impact d'une telle révélation.

Une rencontre du troisième type serait-elle imminente ? S’il est encore prématuré d’envisager pareil bouleversement, la NASA croit pourtant de plus en plus en ses chances de trouver, dans un futur proche, des traces de vie extraterrestre sur Mars mais se demande si la Terre est prête à accepter cette idée.

Il faut dire qu’une telle découverte bouleverserait à jamais notre perception de l’univers et de la vie, remettant en question nos certitudes et jusqu’aux fondements même de l’humanité.

C’est en substance ce qu’a déclaré le physicien Jim Green dans une interview passionnante – que beaucoup qualifieront de « lunaire » - accordée au quotidien américain The Telegraph.

Crédit photo : Dotted / Yeti

« Si nous réussissons, ce sera révolutionnaire (…) Je ne pense pas que le monde soit préparé »

L’intéressé, qui n’est autre que le directeur des sciences planétaires de la NASA, fait part de l’optimisme de l’agence quant à l’hypothèse de découvrir un jour de la vie sur la planète rouge, tout en se questionnant sur la portée philosophique d’un tel événement sur Terre.

Le scientifique affirme en effet qu’il existe une réelle possibilité pour que l’une des prochaines missions prévues sur Mars révèle l’existence de preuves de vie extraterrestre. Une perspective à la fois fascinante et effrayante, qui serait un bond vertigineux dans l’inconnu, selon lui.

« Je suis inquiet à ce propos, parce que je pense qu’on est proche de la trouver (la vie extraterrestre) et de devoir faire des annonces », déclare-t-il ainsi dans un mélange d’excitation et de craintes.

« Si nous réussissons, ce sera révolutionnaire. Cela amorcera une toute nouvelle ligne de pensée. Je ne pense pas que le monde soit préparé à cette annonce (…) Ce qui arrive ensuite, c’est tout un ensemble de nouvelles interrogations scientifiques. Est-ce que cette forme de vie nous ressemble ? À quel point sommes-nous liés ? », questionne-t-il.

Si de la vie est découverte sur Mars, celle-ci n’aura probablement pas la forme de petits hommes verts et l’objectif des scientifiques est avant tout d’étudier des échantillons de sols, pour y trouver des minéraux susceptibles de prouver la présence de micro-organismes vivants.

Deux missions, dirigées par la NASA et l’ESA (European Space Agency), seront d’ailleurs lancées dès 2020 puis 2021 pour tenter d’amasser un maximum d’échantillons provenant des sous-sols de Mars.

Deux robots – le rover ExoMars de l’ESA et le Mars2020 de la NASA, auront en effet pour mission d’effectuer des relevés qui seront envoyés puis examinés par la suite par les scientifiques, depuis la Terre.

Ces derniers ont placé beaucoup d’espoirs dans ces deux missions, notamment parce que les zones ciblées pour les recherches se situent à des endroits où de l’eau aurait jadis été présente dans les profondeurs de Mars.

Et comme le rappelle à juste titre Jim Green, « nous savons maintenant qu’il y a plus de vie sous nos pieds que sur la surface de notre planète, en incluant la vie sans les océans ». En partant de ce principe, l’hypothèse de trouver des traces de vie enfouies dans le sol martien apparaît crédible.

L’espoir est donc permis de percer un jour l'un des mystères les plus fascinants de l'histoire de l'humanité, et de répondre à cette question demeurée jusqu'à présent sans réponse : sommes-nous seuls dans l'univers ? 

Source : The Telegraph
Partager sur Facebook