Quantcast

Une chaîne humaine de 620 km pour les femmes en Inde organisée contre le patriarcat

Par Alexandre S.| 54 393 partages

Une chaîne humaine organisée le 1er janvier dans l’État du Kerala, en Inde, a rassemblé plus de 5 millions de femmes dans une manifestation contre le patriarcat.

Organisée par le gouvernement local, à la suite de troubles opposant progressistes et traditionalistes, la manifestation avait pour mot d’ordre « contre le patriarcat ». Baptisée « mur des femmes », cette chaîne humaine a réuni plus de 5 millions de femmes s’étalant sur 620 kilomètres dans l’État du Kerala.

L’accès au temple était interdit aux femmes de 10 à 50 ans considérées comme impures

Depuis quelques mois maintenant, un désaccord règne dans cet État du sud de l’Inde autour de la mesure autorisant les femmes du Kerala à pénétrer dans le temple hindou d’Ayyappa, auparavant réservé aux hommes. Cette décision a engendré des protestations de la part des hindouistes traditionnels. Ces derniers dénoncent une perte des valeurs traditionnelles.

Une chaîne humaine de 620 km a rassémblée plusq de 5 millions d'indienne. Crédit : capture d'écran Twitter

Jusqu’ici, l’accès au temple était interdit aux femmes de 10 à 50 ans, du fait que les femmes ayant leurs règles sont considérées comme « impures » dans la société indienne traditionnelle.

Suite à la manifestation du 1er janvier, deux femmes sont rentrées mercredi sous protection policière et sont ressorties sans se faire repérer. Cette visite a provoqué une nouvelle protestation devant le parlement de l’État, provoquant des heurts avec la police. Hier soir, une troisième femme de 47 ans est entrée dans le temple hindou d’Ayyappa.

Ce temple a fait l’objet pendant 20 ans d’une bataille judiciaire autour de son interdiction jusqu’au 28 septembre 2018, où la Cour suprême a jugé discriminatoire le fait que le temple bannisse les femmes en âge d’avoir leurs règles. Le 22 janvier, la Cour suprême devra examiner un appel contre sa décision.

Source : Huffington Post
Friends : Un retour de la série culte se confirme !
Partager sur Facebook