Quantcast

Une île de plusieurs milliers de tonnes de déchets plastiques dérive au large de la Corse

Par Timothy G.| 9 852 partages

Des tonnes de déchets plastiques, portées par les courants, ont été découvertes dans la mer Méditerranée, formant une île, métaphoriquement parlant, au large de la Corse.

Plusieurs milliers de tonnes de déchets forment une île de plusieurs dizaines de kilomètres entre la Corse et l’île d’Elbe, en mer Méditerranée. Elles sont portées par les courants, rapporte France Bleu Haute-Corse.

Une île de plusieurs milliers de tonnes de déchets plastiques dérive au large de la Corse. Crédits photo : Shutterstock / Mr.anaked

Ce phénomène n’est pas nouveau. « C'est une situation qui est chronique, c'est-à-dire que la disposition des courants fait que régulièrement on a de très très fortes concentrations dans cette zone-là », explique François Galgani, responsable de l’Ifremer à Bastia.

Il ajoute aussi que : « Les courants en Méditerranée nord-occidentale sont organisés de telle manière que l'eau remonte le long de la côte italienne et lorsqu’elle arrive sur le socle de l’île d’Elbe, elle va s’engouffrer dans le canal de Corse ».

Contrairement aux océans Atlantique et Pacifique, la mer Méditerranée accumule le plastique dans des zones temporaires, « de l’ordre de quelques jours ou de quelques semaines, au maximum de deux trois mois, mais jamais permanentes », précise François Galgani.

Il ajoute également que ces déchets ne seront pas récupérés. « En mer, le problème c'est que les déchets qui flottent ne sont pas recyclables. Ils sont très dégradés, ce sont des matériaux très hétérogènes, il y a différents types de plastiques et donc ça coûte très très très très cher de recycler, donc ça ne se fera pas. »

« Il y a des endroits où on a une véritable soupe de plastiques », note à son tour Océane Couturier, membre de l'association Mer et Vivre. « Le problème au final c'est que ce plastique va s'accumuler dans les tissus des poissons, va diffuser ses produits toxiques, et nous derrière on va manger ces poissons », s’inquiète-t-elle.

Ces derniers temps, les déchets plastiques ont entraîné le décès de mammifères marins. Le 17 mai, une baleine a été retrouvée morte en Sicile, l’estomac rempli de plastique. Il s’agissait alors du cinquième cas en cinq mois en Italie selon Greenpeace.

Source : France Bleu
VIDEO : En Allemagne, un village achète toutes les bières disponibles pour empêcher les militants d'un festival néonazi d'en profiter
Partager sur Facebook