Quantcast

Strasbourg : buvez du vin vieux de plusieurs siècles dans les caves d'un hôpital

Par Clément P.| 103 partages

Vous aimez le vin et les voyages, alors foncez direction Strasbourg, en Alsace. Là-bas, au sous-sol de l’hôpital universitaire de Strasbourg, dans le quartier de la Petite France, se trouvent quelques-uns des plus vieux tonneaux de stockage du monde, et le vin qui va avec. La plupart datent du 18ème siècle, mais l’un d’entre eux porte l’inscription 1472. Il aurait donc près de 600 ans.

Crédit photo : Philippe DE REXEL

À ce stade, vous vous demandez sans doute ce que font des centaines de litres de vin dans l’enceinte d’un hôpital. Eh bien la réponse est tout simple. Non seulement, à l’époque, le vin était largement utilisé à des fins médicales et religieuses, mais en plus de nombreux patients faisaient le choix de payer leurs traitements en donnant des terres. Ces dernières étant la plupart du temps dédiées à la culture du raisin, l’établissement s’est donc mis à produire du vin.

L’espace de stockage qui abrite les nombreuses cuves a été bâti en 1395, au moment où l’hôpital a déménagé. S’il n’en reste que très peu de nos jours, qui plus est dans un bon état de conservation, il n’était pourtant pas rare de voir les anciens hôpitaux posséder de grandes quantités de vin, et ainsi les tonneaux de stockage nécessaires.

Et la cave exceptionnelle en brique que nous vous présentons aujourd’hui a survécu à de quelques incidents graves. Par exemple, en 1716, un incendie détruit totalement l’établissement de santé, mais la salle où se trouvent les centaines de litres de vin et miraculeusement épargnée. Plus tard, l’hôpital de Strasbourg sera reconstruit et rouvrira ses portes en 1725.

Crédit photo : HUS

Plus impressionnant encore, le tonneau frappé de la date « 1472 », a pu survivre aux flammes grâce son emplacement. En effet, avec quelques autres structures en bois, il est placé dans une pièce protégée par une porte. Et les 450 litres de vins qu’il enferme son encore bien là. Dans son histoire, il a été ouvert qu’à trois reprises. D’abord en 1576, en honneur d’une délégation suisse, puis en 1716, après que l’hôpital est parti en fumée, et enfin, en 1944, pour fêter la libération de Strasbourg par le général Leclerc et ses hommes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Récemment, plusieurs vignobles alsaciens ont obtenu l’autorisation de laisser leur vin arriver à maturité dans ses cuves légendaires désormais appelées « Cave des hospices de Strasbourg ». Depuis, environ 150 000 bouteilles y sont produites chaque année. Et les spécialistes sont unanimes pour placer ce vin parmi les meilleurs du monde.

Actuellement, la célèbre cave abrite également un musée du vin. Ce dernier vous en apprendra beaucoup sur le système de production, la provenance du raisin ou encore l’histoire de l’hôpital. À noter que le vin créé sur place est en vente à la boutique du musée. Autre élément important, sachez les revenus tirés de la vente de ce vin est utilisé pour acheter du matériel médical. En gros, en achetant une bouteille, vous soutiendrez une noble cause !

Source : Atlas Obscura
Partager sur Facebook

A découvrir aussi

Les meilleurs moyens de transport pour se rendre en Angleterre !
31 partages
Le site historique de Montségur intègre le Réseau des Grands Sites de France
1 196 partages
Si vous allez en Corse cet été, méfiez-vous des vaches sauvages sur la plage
15 272 partages
24 preuves que Marseille est sans aucun doute la plus belle ville du monde !
2 824 partages
10 monuments français inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO et qu'il faut visiter
451 partages
Bretagne : l'île sauvage de Quéménès cherche de nouveaux locataires
4 614 partages