Quantcast

Une ligne lumineuse, censée représenter le futur niveau des océans, installée dans un village écossais pour sensibiliser à la montée des eaux

Par Mathieu D.| 399 partages

Direction l'Écosse, où deux artistes ont récemment décidé d'alerter l'opinion sur le risque de la montée des eaux, avec une initiative pour le moins originale.

On ne le répétera jamais assez mais le réchauffement climatique, la fonte des glaces, et par conséquent la montée des eaux qui en découle, menacent à moyen terme l’existence même de certaines villes côtières.

Si le phénomène ne mérite pas qu’on s’en émeuve aux yeux des climatosceptiques, il n’en demeure pas moins une réalité inquiétante qui pourrait engendrer ni plus ni moins la disparition de plusieurs villes à l’horizon 2 500.

En France, Nantes et Bordeaux pourraient par exemple être rayées de la carte en étant submergées par l’élévation du niveau de l’océan Atlantique.

Alors face à cette menace, de nombreuses voix s’élèvent pour appeler les pouvoirs publics du monde entier à œuvrer pour prévenir ces bouleversements qui pourraient s’avérer désastreux.

C’est notamment le cas de deux artistes finlandais, Pekka Niittyvirta et Timo Aho, qui ont décidé de suspendre une ligne lumineuse à plusieurs endroits d’un village écossais, afin de sensibiliser le plus grand nombre à la montée des eaux qui menacent les littoraux.

Dit comme ça, l’initiative peut paraître abstraite et inutile. Pourtant, le concept est loin d’être stupide car cette fameuse ligne a été placée à une hauteur qui n’est pas due au hasard puisque celle-ci correspond au niveau qu’atteindra un jour l’océan si rien de concret n’est fait pour endiguer la montée des eaux.

Ce projet, baptisé Lines (57° 59′ N, 7° 16’W), a été réalisé dans la commune de Lochmaddy située sur l’île de North Uist qui appartient à l’archipel écossais des Hébrides extérieures, à l’extrême ouest du pays.

En accord avec les insulaires, les deux artistes ont ainsi disposé plusieurs cordons lumineux à la hauteur supposée du futur niveau des eaux, d’abord sur les maisons et autres bâtiments des environs, puis dans les champs environnants. Et le résultat fait froid dans le dos car on s’aperçoit que le village sera en grande partie immergé si les choses n'évoluent pas.

Quant à ceux qui pourraient regretter que l’installation nécessite autant d’électricité, qu’ils se rassurent, ce projet est en effet éphémère et utilise des LED économiques qui consomment moins que des ampoules traditionnelles.

On ne peut que saluer cette belle initiative que vous pouvez découvrir à travers la série de photos suivante.

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

Crédit photo : Timoaho.org

VIDEO : Vin Diesel et Michelle Rodriguez annoncent le début du tournage de « Fast and Furious 9 »
Partager sur Facebook

A découvrir aussi

La mairie de Paris veut interdire les voitures à essence d'ici 2030
2 290 partages
Londres : une nouvelle oeuvre de street-art attribuée à Banksy
1 982 partages
Job de rêve : devenez testeur de croisières pour Sailsquare et parcourez le monde en voilier
4 576 partages
Bruxelles déclare la guerre aux plastiques jetables et propose des mesures pour les limiter au quotidien
341 partages
Ocean Cleanup, le nettoyeur des océans conçu par Boyan Slat, va débarquer dans la baie de San Francisco cet été
2 331 partages
L'océan s'asphyxie : Dans le golfe d'Oman, des chercheurs ont trouvé une « zone morte plus grande que l'Écosse »
1 312 partages