Quantcast

«Notre fils Jean Noah est autiste, il ne peut pas parler, aidez-nous» : l'appel à témoins d'un papa après la disparition de son fils autiste

Par Timothy G.| 14 164 partages

Jean Noah Adou est porté disparu depuis le mercredi 23 janvier. Douze jours après sa disparition et malgré des appels à témoins, l’adolescent reste introuvable.

L'adolescent de 17 ans mesure environ 1,70 mètre et était vêtu, le soir de sa disparition, d'un jean noir, d'un pull bleu marine portant l'inscription « Merry Xmas » et de baskets de couleur blanche et rouge.

Jean Noah Adou est porté disparu depuis le 23 janvier.  

Il a été vu pour la dernière fois par sa famille le mercredi 23 janvier aux alentours de 19 heures dans le quartier des Olympiades dans le 13ème arrondissement de Paris. Jeune homme autiste, il a de « grandes difficultés à communiquer », puis est « en rupture de traitement ce qui entraîne chez lui des difficultés pour s’alimenter », ont indiqué les forces de l'ordre. « Il ne peut pas parler. Il n’est pas du tout autonome, il n’a pas d’argent, pas de téléphone, pas de carte de transports. On ne sait pas où il est, ni où il peut être », a déclaré Jean-Claude, son papa.

Le jeune garçon avait regagné son domicile dans le 13ème arrondissement de Paris après être rentré en taxi de l’Institut médico-éducatif cour de Venise dans le 3ème arrondissement où il est scolarisé. « Mon fils était chez sa maman près de la place Jean d'Arc. Son beau-père était là, comme son frère et sa sœur. Vers 19 heures, il est parti en courant de la maison. On ne sait pas pourquoi. Peu avant, il était sur son ordinateur dans sa chambre sans doute en train de jouer, comme il le fait souvent », a confié le papa de Jean Noah.

Depuis le samedi 26 janvier dernier, la préfecture de Police a lancé deux appels à témoins avec le signalement du jeune garçon. Le dimanche 27 janvier, sa photo était relayée et affichée dans les guichets RATP de plusieurs stations de métro.

Le mois dernier, l’adolescent s’était déjà échappé du taxi pour finalement être retrouvé dans un magasin de chaussures. « Il adore les baskets », raconte le papa. Celui-ci n’exclut pas l’idée de s’être dirigé dans un nouveau magasin. « La veille (de sa disparition), il nous a fait comprendre qu’il voulait une nouvelle paire, mais on lui a expliqué que c’était cher, que ça n’était pas possible. »

Une dizaine de signalements ont déjà été donnés mais aucun n’a pour le moment abouti. Chaque signalement est examiné. Pour le père, son fils a une attitude bien particulière et facilement identifiable : « il peut s’exprimer par des cris quand il est mécontent. Il se balance parfois d’avant en arrière. Il a le regard fuyant et toujours la bouche ouverte. »

Toute personne susceptible d'apporter des éléments permettant de le localiser est invitée à contacter l'Etat-Major de la Police Judiciaire de Paris au numéro vert 0800 00 27 08 (7j/7, 24h/24) ou par courriel à l'adresse suivante : [email protected]

Source : LCI
Une médaille décernée aux jeunes adolescents qui avaient rendu 4 000 euros trouvés dans le RER
Partager sur Facebook