Quantcast

Jul a rendu une visite surprise à l'un de ses fans atteint d'une leucémie, quelques jours avant qu'il décède

Par Aurélien R.| 1 145 partages

Qu’on l’aime ou non, qu’on le décrive comme un alien sur la planète rap ou non, on ne peut pas nier que le geste du rappeur est d’une grande classe.

Crédits : Youtube/La tête dans les nuages capture

Le rappeur originaire de Marseille, Jul, est venu rencontrer Moreno, un jeune fan. Âgé de 11 ans, Moreno est atteint d’une leucémie en phase terminale et son seul rêve était de rencontrer son idole.

Les parents voulaient exaucer le vœu de leur enfant avant que le pire n’arrive. Ils ont donc demandé de l’aide à un ami de la famille, Dejya, pour contacter le rappeur : « Au début, Moreno voulait juste une casquette de Jul. Comme je suis artiste, ses parents se sont dit que ça serait plus facile pour moi d’en récupérer une. Moi, dans ma tête, je me disais déjà que ça allait être compliqué. Mais je ne lâche jamais rien » raconte l’artiste à La Dépêche du Midi.

Grâce à beaucoup de persévérance, Dejya réussit à prendre contact avec le rappeur. Jul n’a pas eu une once d’hésitation et s’est rendu à Toulouse pour rencontrer Moreno.

Jul et Dejya ont alors fait la surprise à Moreno. Le garçon n’en croyait pas ses yeux et il demande même si « c’est le vrai Jul qui est là » rapporte le quotidien.

Le rappeur a emmené le jeune garçon faire un tour de voiture dans la Ville Rose, une promenade en voiture inoubliable pour le petit garçon.

Selon Dejya, le rappeur était lui aussi touché  : « Il est venu seul, sans artifices. Dans ses yeux, j’ai vu qu’il était aussi très ému de rencontrer Moreno. Ce n’est pas l’artiste qu’on a vu ce soir-là, mais l’homme ». Pour clôturer cette rencontre, le rappeur a réalisé un freestyle exclusif pour le jeune homme. La vidéo compte déjà plusieurs centaines de milliers de vues.

Malheureusement, quelques jours après la plus belle rencontre de Moreno, le garçonnet a succombé à la leucémie, attristant tout un quartier. Dejya peut se dire qu’il a réalisé son rêve et qu’il s’est éteint heureux.

Dejya est devenu un héros malgré lui après cette histoire. Aujourd’hui il reçoit de nouvelles sollicitations d’enfant s : « Après cette histoire, un petit qui est hospitalisé à Cugnaux m’a écrit. Son rêve est de rencontrer Big Flo et Oli » explique-t-il.

75 ans après le Débarquement en Normandie, ce vétéran américain refait un saut en parachute
Partager sur Facebook