Quantcast

« One breath around the world » : la vidéo sublime de l'apnéiste Guillaume Néry qui danse avec les cachalots endormis

Par Jérémy B.| 6 502 partages

Multiple recordman du monde en apnée, le Niçois Guillaume Néry s’évertue à documenter en images ses plongées dans le monde du silence parmi les mastodontes du royaume de la mer.

Le 1er février dernier, l’apnéiste a publié un court-métrage d’une douzaine de minutes intitulé « One Breath Around the World » (« Un souffle autour du monde », ndlr). Tourné dans les eaux de huit pays différents en 30 jours, du Mexique au Japon, en passant par l’île Maurice, ce film est une chorégraphie douce et poétique d’un homme seul au milieu des plus belles créatures marines.

« On plongeait de deux minutes à deux minutes trente, entre vingt et cinquante fois par jour, c’était très, très physique » admet-il auprès du Parisien. Le film a été tourné à l’aide de sa compagne, Julie Gautier, à la réalisation : « Elle était aussi en apnée. Du coup, elle consommait plus d’oxygène. Moi je devais rester bien collé au fond, la plupart du temps sans plombs. Je vidais au maximum mon air et j’avais une autonomie limitée ».

L’un des moments les plus marquants du court-métrage est cette danse effectuée au milieu des cachalots endormis qu’il appelle « la scène des monolithes ». En effet, ces grands cétacés ont cette particularité d’être positionnés à la verticale lorsqu’ils sont en sommeil. Un instant que l’apnéiste a longtemps rêvé de vivre comme il le confie à France Culture : « C’est tellement surréaliste que moi-même dans mon expérience, je ne savais plus si j’étais dans l’eau ou si j’étais dans l’espace ».

L’objectif de ce court-métrage fut de créer l’illusion d’une seule et même plongée de douze minutes à travers les différentes eaux du monde. Publiée le 1er février dernier, la vidéo compte plus de 5 millions de vues sur le compte Facebook de Guillaume Néry et plus d’un million de vues sur YouTube.

Les bateaux de croisière responsables d'une pollution colossale aux abords des côtes européennes
Partager sur Facebook