Quantcast

L'enseigne Carrefour s'est engagée à ne plus utiliser du tout de plastique non-recyclable d'ici 2025 

Par Hugo N.| 340 partages

Vous le savez, la protection de l’environnement est un sujet plus que jamais d’actualité, et d’une importance capitale, notamment en raison du déni de climatosceptiques aussi puissants que Donald Trump, le président des États-Unis, qui refuse de reconnaître les répercussions de la pollution sur le changement climatique.

À travers le monde, la population se mobilise de plus en plus contre les plastiques non-recyclables, en attestent l’interdiction des pailles en plastique en Écosse en 2019, la loi Biodiversité qui interdit les cotons-tiges au 1er janvier 2020 en France, sans parler des Plastic Attacks. À présent, c’est l’un des piliers de la grande distribution en France qui s’érige contre la pollution plastique, puisque l’enseigne Carrefour a annoncé qu'elle n'utilisera plus de plastique non-recyclable pour ses produits d’ici 2025  !

Carrefour

« 100% d'emballages recyclables, réutilisables, ou compostables », c’est l’objectif de Carrefour pour 2025 ! L’enseigne de grande distribution souhaite ainsi que tous les produits de la marque Carrefour soient intégralement recyclables afin de réduire significativement la pollution dans l’hexagone. On peut ainsi lire sur le site du leader français de la grande distribution que « l’enseigne prévoit notamment de supprimer les emballages plastiques non recyclables des fruits et légumes BIO, d’arrêter la commercialisation des pailles en plastique dès la fin de l’année et de substituer progressivement les pailles plastiques des briquettes de jus ».

Ceci n’est pas sans rappeler les Plastic Attacks, soutenues par Carrefour, qui dénonçaient notamment le recours inutile à des emballages plastiques entourant par exemple des bananes, ce qui relève du non-sens le plus total. De manière très concrète, Carrefour envisage donc de cesser de vendre des pailles en plastique dès fin 2018, de faire en sorte que tous les produits Carrefour BIO soient emballés dans du plastique recyclable, et de remplacer les barquettes polystyrènes usitées en boucherie, en fromagerie, et en poissonnerie par des emballages recyclables.

Il est en outre question dès 2022 de faire en sorte que les bouteilles d’eau, de sodas, et de jus de la marque Carrefour contiennent 50% de plastiques recyclés. À défaut de supprimer complètement les emballages, ce qui est évidemment impensable et impossible, Carrefour choisit donc une alternative saine, écologique, et invite toutes les marques à en faire de même. Nul doute que si l’enseigne était imitée par d’autres, la pollution plastique connaîtrait un recul des plus enviables  !

Source : Carrefour
L'acteur Jason Momoa pousse un coup de gueule contre deux pêcheurs qui se sont filmés à couper la queue d'un requin
Partager sur Facebook