Quantcast

Depuis 1950, près de 8,3 milliards de tonnes de plastique ont été fabriquées par l'homme

Par Timothé G.| 806 partages

Un rapport publié le 19 juillet dans la revue Science Advances, rapporte que le plastique est aujourd’hui le troisième matériau le plus fabriqué par l’homme, avec plus de 8,3 milliards de tonnes fabriquées depuis 1950. C’est le constat d’une équipe de scientifiques américains qui le place désormais derrière les productions de ciment et d’acier.

La production a énormément augmenté à partir de 1950, après la seconde guerre mondiale passant d’à peu près 2 millions de tonnes produites à 400 millions de tonnes en 2015. Cette croissance exceptionnelle est en majeure partie due aux dernières années, sur le total de la production, la moitié a été réalisée lors de ces treize dernières années.

En effet, en l’espace de 75 ans, la production a considérablement augmenté dans tous les pays atteignant le poids astronomique de 8,3 milliards tonnes. Parmi cette production, 6,3 milliards de tonnes sont maintenant des déchets, et seul 9 % ont été recyclés, 12 % ont été incinérés et 79% d’entre eux se trouvent dans la nature voire dans des décharges. L’une des principales causes concerne le marché de l’emballage, qui l'utilise en d’énormes quantités avec un usage qui dure moins d’un an.

Crédit photo : Les déchets qui détruisent nos océans et notre monde / Shutterstock

A contrario de l’acier ou du béton, qui même s’ils sont produits en plus grand nombre, ont une durée d’utilisation qui s’étend sur des décennies et sont les principaux matériaux dans le secteur de la construction. Le plastique, lui, a une durée limitée, c’est ce que souligne Roland Mayer, coauteur de l’étude : « Pour le plastique, c’est tout le contraire, la moitié de ces matériaux deviennent des déchets après quatre ans ou moins d’utilisation ».

Crédit photo : Déchets de bouteilles en plastique et d'autres types de déchets sur le site de destruction des déchets Thilafushi / Shutterstock

De nos jours, le plastique est omniprésent, et est devenu presque essentiel, il est caractéristique de nos usages, Jenna Jambeck, coauteure, le décrit : « Mais aujourd’hui, cette matière est devenue si omniprésente que vous ne pouvez aller nulle part sans en trouver des déchets dans notre environnement, y compris dans les océans ». La pollution marine met en danger plus de 660 espèces qui peuvent ingérer du plastique, les chercheurs avaient d’ailleurs estimé il y a deux ans que 8 millions de tonnes de déchets avaient été rejetées en mer en 2010.

Crédit photo : Collection de nombreux bouchons en plastique pour recycler le matériau / Shutterstock

En ce qui concerne le recyclage, depuis 1980, ils ont estimé que 600 millions de tonnes ont été recyclées, l’Europe avec 30 % et la Chine avec 25 % sont ceux qui poussent le plus à la réutilisation du plastique ! Ce faible taux (9 %), s’explique en raison de la difficulté de traitement du plastique et notamment du fait que les matières sont souvent mélangées comme l’explique Yvan Chalamet, chercheur à l’Université de Saint-Etienne : « Les matières plastiques sont délicates à retraiter car elles sont souvent mélangées. Les recycler telles quelles détruit leurs propriétés mécaniques, il faut donc séparer les matières pour avoir un gisement le plus pur possible ».

Crédit photo : La pollution de l'océan à cause du plastique / Shutterstock

Même si les entreprises tentent de plus en plus de trouver des alternatives et de réduire l’usage de plastique pour leur produit avec des matériaux biodégradables, en 2050 nous devrons faire face à près de 25 milliards de tonnes de plastique. Malgré tout, il est possible d’agir en tant que consommateurs, à notre niveau et d’acheter des produits déjà réutilisés afin d’éviter une production supplémentaire qui s’avère être inutile et de faire attention aux produits qu'on achète et à leur emballage.

Une grand-mère de 70 ans a nettoyé 52 plages en une année
Partager sur Facebook