Quantcast

D'après les derniers tests, la pilule contraceptive pour hommes serait efficace et sans danger

Par Hugo N.| 3 066 partages

Autant l’éventail de moyens contraceptifs pour les femmes est large, autant celui pour les hommes est réduit. Pour autant, le spectre pourrait s’agrandir, avec le développement actuel d’une pilule contraceptive pour hommes, similaire à celle prise par 36,5% de Françaises en 2016, selon les chiffres de l'agence Santé publique France qui mettait en lumière une diminution progressive de l’utilisation de ce moyen de contraception dans l’hexagone, notamment en raison de la méfiance liée à celle-ci, et à ses effets controversés sur la santé.

Lorsque le développement de la pilule pour hommes a commencé, de nombreuses voix masculines se sont élevées à son encontre, pointant les désagréments sur la santé des femmes, et craignant de voir ces mêmes risques devenir le quotidien de ceux qui l’utiliseraient. De récents tests semblent toutefois donner de l’espoir quant au succès de cette pilule.

Image d'illustration de pilules. Crédit photo : ADragan / Shutterstock

Les chercheurs ont présenté les résultats des premiers tests de cette pilule contraceptive pour hommes, appelée « dimethandrolone undecanoate » (DMAU), lors de l’ENDO 2018 dimanche dernier, à Chicago. Jusqu’à présent, elle s’est avérée efficace sur les 83 hommes testés, âgés de 18 à 50 ans. La professeure de médecine à l’Université de Washington Stephanie Page a déclaré :

« Ces résultats prometteurs sont sans précédent dans le développement d’un prototype de pilule pour homme »

Divers dosages de DMAU ont été testés dans les pilules donnés aux sujets testés, à savoir 100, 200, et 400 milligrammes. La dose de 100 milligrammes semble avoir donné des résultats concluants sur le long-terme, la dose de 400 produirait une « suppression marquée » des niveaux de testostérone et de deux autres hormones nécessaires à la production de sperme.

En ce qui concerne les effets secondaires, les sujets testés ont connu une prise de poids, et une diminution de leur bon cholestérol. Stephanie Page a affirmé qu’en dépit d’une diminution de la testostérone chez les volontaires, « très peu de sujets ont rapporté l'existence de symptômes liés au déficit ou à l’excès de testostérone ».

Le site IFL Science précise que les recherches menées précédemment sur la pilule contraceptive pour hommes ont été stoppées à cause des effets secondaires causés, tels que la dépression, ou l’influence sur la libido, qui sont pourtant des problèmes déjà connus de la pilule contraceptive pour femmes. L’un des sujets était devenu totalement stérile après les tests. IFL Science préconise donc d’attendre des analyses des effets de cette pilule, pour l’instant encourageants, sur le long terme afin d’en juger l’efficacité et les conséquences sur la santé et la fertilité. Cette pilule serait à prendre une fois par jour, de la même manière que la pilule pour femme.

Une grand-mère de 70 ans a nettoyé 52 plages en une année
Partager sur Facebook