Quantcast

Un urinoir féminin présenté au prestigieux Concours Lépine

Par Mathieu D.| 1 199 partages

On vous présente aujourd'hui « Lapee », un urinoir pour femmes présenté comme l'une des inventions qui pourraient remporter un prix au concours Lépine.

Comme tous les ans depuis 1901, inventeurs novices ou confirmés participent au prestigieux concours Lépine, dont les résultats doivent être annoncés ce mardi au salon de la Foire de Paris.

Cette année encore, pas moins de 542 inventions sont en lice pour décrocher le graal et l’une de ces dernières a particulièrement retenu notre attention : l’urinoir pour femmes !

Baptisé « Lapee », cet urinoir mobile, uniquement destiné à la gente féminine, pourrait à terme devenir incontournable.

En effet, cette invention a pour ambition d’être installée en libre service et en plein air à divers endroits, afin de permettre aux femmes d’avoir accès à des toilettes, comme les hommes, que ce soit dans la rue ou lors d’événements éphémères tels que les marathons ou encore les festivals.

Arborant une couleur rose bonbon, cet urinoir conçu en forme de trèfle dispose d’une capacité de 3 personnes, qui peuvent faire leur besoin en même temps, à l’aide de compartiments séparés respectant l’intimité, en dépit de l’absence de portes.

Les personnes qui l’utilisent doivent s’accroupir et s’appuyer sur les parois de plastique recyclé. L’urinoir n’est toutefois pas prévu pour la « grosse commission » car on ne peut y trouver de papier toilette.

Il s’agit avant tout d’une invention pratique pour en finir avec les interminables files d’attente devant les WC, que ne connaissent que trop bien les habitués des festivals. L’absence de porte et de verrou empêche ainsi inconsciemment de s’éterniser à l’intérieur, ce qui facilite le « trafic ».

D’autre part, l’objectif est également d’assurer une certaine sécurité aux femmes, comme l’affirme Gina Perier, l’inventrice du « Lapee »

« Quand on va dans l’urinoir, on gravit deux marches. À ce moment-là, on est sur une hauteur qui nous donne de la force, on voit ce qui se passe. S’il y a la moindre personne qui s’approche avec une mauvaise intention, on peut prévenir et partir avant », explique ainsi l’intéressée à nos confrères de France Info.

Déjà testé au Danemark, ce prototype d’urinoir a semble-t-il séduit le public féminin de la Foire de Paris. Son aspect pratique étant notamment mis en avant. Suffisant pour décrocher un prix ? Réponse d’ici peu !

Source : France Info
Un athlète kenyan a sacrifié sa course pour aider un coureur qui s'effondrait
Partager sur Facebook