Quantcast

Le site pornographique Pornhub lance une campagne pour nettoyer les... océans

Par Mathieu D.| 1 453 partages

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le site pornographique Pornhub vient de lancer une campagne de sensibilisation contre la pollution des océans.

Davantage connu pour ses contenus réservés aux adultes, Pornhub a surpris tout son monde en s’engageant en faveur de l’environnement.

Oui, vous avez bien lu ! Le célèbre site de vidéos pornographiques vient en effet de lancer une campagne de sensibilisation afin d’alerter son public - averti – sur les dangers de la pollution plastique, qui ravage les océans.

« Pornhub est une plateforme très efficace pour sensibiliser »

Intitulée « Dirtiest Porn Ever » (« Le porno le plus sale »), cette campagne aussi originale qu’inattendue a été lancée en grande pompe par le biais d’une vidéo, dans laquelle deux stars du X s’apprêtent à passer à l’action sur une plage, pourtant jonchée de déchets.

En dépit de la saleté des lieux, les deux acteurs n’interrompent pas leurs ébats mais à mesure que la vidéo avance, la caméra s’éloigne du couple, censurant ainsi l’acte sexuel, pour se focaliser sur des personnes, vêtues de combinaisons frappées du logo de la chaîne, ramassant les ordures.

« Plus de 6 millions de tonnes de déchets sont nettoyées chaque année sur nos côtes et mettent en péril ces écosystèmes déjà fragiles. Nous avons donc décidé de faire quelque chose à ce sujet », peut-on lire sur un message diffusé durant le spot.

En légende, l’hébergeur informe son public qu’une scène pornographique non censurée a bien été tournée sur place et qu’à chaque visionnage payant de cette dernière, un don sera offert à l’organisation britannique Océan Polymers, qui lutte contre la pollution des océans.

Sa directrice des projets Heather Wigglesworth justifie cette collaboration atypique par l’impact que peut avoir le site sur l’opinion, en raison de son audience et de son succès international.

« Pornhub est une plateforme très efficace pour sensibiliser et soutenir la crise à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui. », explique-t-elle ainsi.

Une initiative surprenante mais ô combien nécessaire !

Partager sur Facebook