Quantcast

Dormir aux côtés d'un chien serait plus bénéfique qu'avec un être humain

Par Mathieu D.| 87 193 partages

Dormir aux côtés d’un chien serait plus bénéfique pour le sommeil qu’avec un être humain, selon une étude américaine dont nous vous présentons les conclusions.

À première vue, l’analyse peut prêter à sourire, mais elle est pourtant très sérieuse ! Les femmes dormiraient bien mieux avec leur chien qu’en présence d’un être humain.

Les femmes dormiraient bien mieux avec leur chien qu’avec leur compagnon. Crédit photo : siriwat sriphojaroen / Shutterstock

C’est du moins ce qui ressort d’une étude portant sur les interactions entre les hommes et les animaux, publiée en novembre dernier aux États-Unis.

Dirigées conjointement par Christy L. Hoffman, Kaylee Stutz et Terrie Vasilopoulos, au sein du College Canisios de Buffalo, ces recherches ont ainsi mis en lumière l’apport bénéfique d'une nuit passée avec son animal de compagnie.

Pour en arriver à de telle conclusions, les chercheurs ont mené une enquête auprès de 962 femmes américaines afin de déterminer les rapports qui peuvent exister entre la cohabitation nocturne avec un animal et la qualité du sommeil.

Parmi ce panel sélectionné, 55 % des participants ont ainsi partagé leur lit avec au moins un chien et 31 % avec au moins un chat.

Et les résultats recueillis sont étonnants puisqu’ils démontrent que le sommeil s’avère bien meilleur lorsque l’on dort avec son animal de compagnie. Comment l’expliquer ? Les chercheurs émettent un début d’explications.

En effet, si l’on en croit les résultats de l’étude, la présence de chiens et de chats à nos cotés pendant la nuit, mais aussi l’endroit où ces adorables boules de poils dorment, peuvent influer sur les habitudes et la qualité du sommeil.

Les femmes dormiraient bien mieux avec leur chien qu’avec leur compagnon. Crédit photo : Boryana Manzurova / Shutterstock

On apprend par exemple que les propriétaires de chiens se couchent d’ordinaire plus tôt que ceux qui n’en ont pas. Une routine plutôt saine qui facilite de facto le sommeil.

D’autre part, les chercheurs ont observé que les chiens qui dormaient dans le lit des propriétaires étaient moins perçus par ces derniers comme un élément pouvant perturber leur nuit.

En outre, la présence d’un animal rassure les maîtres leur donnant ainsi « des sentiments de confort et de sécurité plus forts », qui agissent de manière positive sur la qualité du sommeil.

En revanche, contrairement à la compagnie des chiens, l’étude démontre également que dormir avec un chat peut s’avérer aussi perturbant qu’avec un être humain. Le caractère imprévisible et indépendant des félins peut en être la cause.

En résumé, dormir avec un chien serait donc moins perturbant qu’avec un être humain. De là à dire, mesdames, qu’il faut bannir vos compagnons du lit, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas.

Cela étant, l’un n’empêche pas l’autre !

La France est championne méditerranéenne des déchets plastiques
Partager sur Facebook