Quantcast

L'éclipse lunaire la plus longue du siècle a lieu ce vendredi : ne loupez rien de cet événement extraordinaire !

Par Justine B.| 1 139 partages

De grandes choses vont se tenir au-dessus de nos têtes ce week-end. Nous aurons en effet la chance d'assister à la plus longue éclipse lunaire observable du XXIe siècle dans la nuit du 27 au 28 juillet. Le spectacle devrait durer 103 minutes, selon les données de la Nasa. On vous dit tout sur cet événement d'une extrême rareté.

Crédits : Yoshikazu TAKADA

Les passionnés d'astronomie et tous les curieux vont être servis  : la plus longue éclipse de Lune jamais enregistrée au XXIe siècle aura lieu dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 juillet. Où admirer cette éclipse, à partir de quelle heure, quelles précautions sont à prendre… Retrouvez ici toutes les informations nécessaires pour ne pas perdre une miette de ce phénomène extraordinaire.

Qu'est-ce qu'une éclipse lunaire ?

L'éclipse correspond à cet instant où la Terre s'interpose entre la Lune et le Soleil. Les trois éléments se retrouvent alors parfaitement alignés. Elle est dite « totale » lorsque la Lune disparaît entièrement dans l'ombre de la Terre, ce qui sera le cas ce 27 juillet. La Lune prendra alors progressivement une teinte rougeâtre, donnant lieu à un spectacle merveilleux.

À quelle heure aura-t-elle lieu  ?

La Lune entrera dans l'ombre de la Terre dès 20 heures 24. Le moment le plus captivant (la phase de totalité) aura lieu entre le coucher du soleil, à partir de 21 heures 29 (à Paris), et jusqu'à 23 heures 13, soit 1 heure et 43 minutes de féerie. La sortie complète de la pénombre se fera à 1 heure 28 du matin. La dernière éclipse de ce type s'est déroulée le 31 janvier dernier et avait duré 1 heure 16.

Où l'observer  ?

L'épisode sera visible à l’œil nu partout en France et depuis presque toute l'Europe, l'Asie, l'Australie, l'Afrique et l'Amérique du Sud. « Il faut absolument avoir un horizon sud-est complètement dégagé, recommande Clément Plantureux, chargé de mission à l'Association française d'astronomie (Afa), auprès de BFMTV. À Paris par exemple, ce sera compliqué, à part si vous vous tenez au sommet de la Tour Montparnasse ou de la Tour Eiffel. Il faut éviter d’avoir un massif montagneux, des immeubles ou une forêt à côté de vous. Il faut prendre du recul pour pouvoir observer ce phénomène ».

Pour ceux qui veulent en profiter davantage, l'Afa a invité une centaine de clubs et associations à se mobiliser partout en France pour accueillir les personnes le désirant sur des sites. Une carte des lieux spécifiques est disponible à cette adresse.

Quelles précautions prendre ?

Contrairement à l'éclipse solaire, celle de la Lune peut être vue à l'œil nu et aucune précaution particulière n'est à prendre. Jumelles et autres lunettes pourront malgré tout permettre une observation optimale.

Déjà rarissime, ce phénomène sera doublé d'un autre tout aussi incroyable  : la possibilité de voir apparaître plus brillante que jamais notre lointaine voisine  : Mars. Fin juillet, la planète rouge se trouvera en effet sur une position de son orbite qui la placera à un peu moins de 58 millions de kilomètres de nous. Un degré de proximité qui ne sera pas atteint de nouveau avant une quinzaine d’années.

Ce spectacle céleste mettra sans aucun doute des étoiles plein nos yeux !

VIDEO : Deux gorilles du zoo de Beauval vont être réintroduits dans la nature au Gabon
Partager sur Facebook

A découvrir aussi

Pour la première et la dernière fois, la comète 46P/Wirtanen sera exceptionnellement lumineuse et visible à l'oeil nu, le 16 décembre
3 378 partages
Dans une touchante lettre, une fillette écrit à la NASA pour corriger le statut de Pluton et indiquer qu'elle souhaite découvrir sa propre planète, la « Planète Licorne »
214 partages
Jupiter et Vénus étaient visibles à l'œil nu, parfaitement alignées, ce lundi matin
721 partages
Une Lune rouge, à l'occasion d'une éclipse totale, sera visible dans la nuit du 20 au 21 janvier
35 903 partages
Fans de l'espace, on vous a trouvé le meilleur spot du monde pour observer les étoiles : et c'est pas (trop) loin !
1 503 partages
Mars : les images incroyables du cratère de Korolev, rempli de glace
2 916 partages