Quantcast

« Patients casse-couilles », le livre qui recense les plus belles perles entendues aux urgences

Par Mathieu D.| 1 358 partages

Un livre écrit par une ancienne urgentiste recense les plus belles perles de patients entendues aux urgences. 

Médecin urgentiste depuis plusieurs années maintenant, Sonia Camay en connaît un rayon sur les hôpitaux.

Après 12 années passées à arpenter ce service si particulier que sont les urgences, elle a vu défiler un nombre incalculable de patients, qu’elle a soignés, rassurés et même écoutés, pour le meilleur et - parfois - le pire.

Aux premières loges, elle a en effet connu durant sa carrière de sacrés « clients » dont les demandes insolites l’ont étonnée, lui provoquant même parfois des fous rires difficiles à contenir.

De toutes ces anecdotes hilarantes, elle a tiré un livre à paraître le 21 mars et intitulé affectueusement « Patients casse-couilles, fous rires aux urgences ».

Sonia Camya y compile les plus belles perles qu’elle a pu entendre durant les longues heures passées à prendre soin des patients. Entre ceux qui croient tout savoir, ceux qui confondent les urgences avec la crèche, les enfants tyranniques, les patients un peu trop portés sur la chose ou encore les demandes improbables d’arrêt de travail, il y en a pour tous les goûts et c’est à mourir de rire. 

Une initiative rafraîchissante mais aussi le meilleur moyen de dédramatiser la situation en prenant avec le sourire les difficultés quotidiennes rencontrées par les personnels hospitaliers.

Morceaux choisis : 

« Ma femme a de gros problèmes de prostate »

« Quand vous dites ‘par les voies naturelles’, vous entendez quoi par là ?»

« On risque de tomber enceinte si on le fait par derrière ? »

« Quand on fait une fellation, y a pas un bébé qui peut pousser dans l’estomac ? »

« Je rentre de voyage de noces : je n’ai pas beaucoup dormi si vous voyez ce que je veux dire ! Il me faut un arrêt pour récupérer. »

« J’ai besoin d’un arrêt pour au moins 3 jours : ma voiture est au garage ! »

« J’ai besoin d’un papier disant que si je ne suis pas vierge, c’est parce que je fais de trop de cheval : l’équitation, ça fait partir l’hymen. »

« Oui je suis debout et énervé mais je continue de penser que je suis plus urgent que les autres. »

« Il me faudrait un truc qui me permette de retenir plus de choses. J’ai l’impression que les vitamines ne suffisent pas pour préparer mon examen. »

« Je me suis fait mal au bras pendant une compétition de tir à l'arc : je crois que j'ai bandé trop fort ! »

« Mon fils a avalé mes quatre-vingt-dix centimes, je voudrais les récupérer, c'est pour ma baguette de pain. »

« Vous pourriez me donner le numéro du 15 s'il vous plaît ? »

Si ces extraits vous plaisent, n'attendez plus et courez vous acheter cet ouvrage, qui n'est pas sans rappeler celui écrit par deux institutrices ayant recensé les plus belles perles des parents d'élèves.

« Patients casse-couilles, fous rires aux urgences » de Sonia Camay (éditions de l'Opportun)

La justice juge l'État fautif pour son inaction contre la pollution de l'air en Île-de-France, une première
Partager sur Facebook