Quantcast

La ministre des Sports dévoile un plan anti-noyade et renforce l'apprentissage de la natation dès la maternelle

Par Timothy G.| 1 060 partages

La ministre des Sports et ancienne championne du monde de natation, Roxana Maracineanu, a dévoilé un plan « Aisance aquatique » pour familiariser les enfants avec l’eau et éviter ainsi des noyades accidentelles.

Ce lundi 15 avril, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a présenté dans un entretien accordé au Parisien, son plan d’action pour lutter contre les noyades accidentelles d’enfants. Intitulé « Aisance aquatique », il permet aux enfants de se familiariser avec l’eau et ce, dès la maternelle.

Le gouvernement veut renforcer l’apprentissage de la natation dès la maternelle. Crédits photo : Shutterstock / Pressmaster

Une première expérimentation va se tenir aujourd’hui (lundi 15 avril, ndlr) dans deux classes de maternelle parisiennes en collaboration avec l’Education nationale. « L’idée n’est pas de leur enseigner la brasse ou le crawl, mais de les familiariser avec l’eau pour prévenir les accidents et lutter contre l’aquaphobie. On veut leur apprendre à être autonome, dès la moyenne et la grande section, à mettre la tête sous l’eau, à reprendre leur respiration, à traverser un bassin sans paniquer », explique la ministre des Sports.

Plusieurs mesures concrètes vont être mises en place. Selon Roxana Maracineanu, l’initiation actuelle à la natation en classe de CP est inadaptée, les séances sont trop courtes et trop espacées. Désormais, les enfants pourront bénéficier, dès la maternelle, d’une semaine entière d’initiation avec deux séances de piscine par jour.

« On a trop misé sur des messages de sécurité auprès des parents. Résultat, les petits se baignent avec des brassards et des bouées. Dès qu’ils mettent la tête sous l’eau, on s’inquiète qu’ils boivent la tasse. C’est totalement contre-productif », estime l’ancienne championne du monde.

À partir du 22 avril, des vidéos de démonstration avec plusieurs étapes vont aussi être mises en ligne sur le site du ministère, pour inciter les parents à jouer avec leurs enfants dans l’eau. D’autres vidéos seront aussi dédiées aux professeurs des écoles ou aux animateurs de centres de loisirs, qui veulent promouvoir cette pédagogie.

Un plan qui intervient en parallèle à des chiffres alarmants sur le taux de noyades en France. L’an dernier, 332 noyades accidentelles ont été recensées chez les moins de 6 ans. Le dispositif « J’apprends à nager », enseigné aux écoliers pendant les vacances scolaires sera désormais dédié aux 4-12 ans puis aux adultes d’ici 2020, promet la ministre.

Par ailleurs, 15 millions d’euros seront alloués au développement des piscines, pour proposer des structures d’apprentissage adaptées.

Source : Le Parisien
Les bateaux de croisière responsables d'une pollution colossale aux abords des côtes européennes
Partager sur Facebook