Quantcast

« Prépare-toi Russie, parce que les missiles arrivent  ! »  : Donald Trump répond à Poutine, sur fond de menaces et de guerre en Syrie

Par Hugo N.| 2 013 partages

Le régime syrien au cœur de bien des turpitudes peut compter depuis toujours sur un allié diplomatique de poids : la Russie de Vladimir Poutine, indéfectible soutien de Bachar Al-Assad. Alors que de prochains bombardements franco-américains en Syrie semblent de plus en plus probables, la Russie a tenu à soutenir que tout missile lancé sur le pays du Proche-Orient sera instantanément abattu par ses soins.

Une promesse loin d’être du goût du président des États-Unis, Donald Trump, qui a réagi aujourd’hui sur Twitter de façon inquiétante.

Donald Trump à Las Vegas, dans le Nevada, le 14 décembre 2015. Crédit photo : Joseph Sohm / Shutterstock


« Maintenant, il n'est jamais trop tard, il ne faut pas se décourager. Il vaut mieux tard que pas du tout. Il faut arrêter Bachar al-Assad, interdire ses avions de décoller. Les dictateurs ne sont forts que de nos faiblesses. Ils se nourrissent des faiblesses des démocraties. Si Donald Trump se réveillait, Bachar al-Assad ne ferait pas cinq minutes », affirmait Bernard-Henri Lévy au micro de Soir 3 lundi 9 avril 2018. L’auteur français sera peut-être ravi de lire les tweets du président américain du jour.

Donald Trump ne fait jamais dans la dentelle, même dans des situations dont les conséquences pourraient s’avérer cataclysmiques. Il est avec le temps devenu un maître des invectives capables de secouer le monde entier sur Twitter, ses échanges de tweets tristement risibles avec le leader nord-coréen Kim Jong-un ayant fini d’établir ce fait.

Aujourd’hui, mercredi 11 avril 2018, le président américain a publié ces deux tweets concernant la Russie, deux tweets consternants, mais clairs, de la part d’un chef d’État de la première puissance mondiale, en réaction directe aux promesses russes concernant l’éventualité de bombardements occidentaux en Syrie :

« La Russie veut abattre les missiles tirés sur la Syrie. Prépare-toi Russie, parce qu’ils arrivent, supers, nouveaux, et « intelligents » ! Tu ne devrais pas être partenaire avec un animal qui tue son peuple avec des armes à gaz, et qui aime ça »

« Notre relation avec la Russie est pire qu’elle ne l’a jamais été, et cela inclut la Guerre Froide. Il n’y a aucune raison à cela. La Russie a besoin de nous pour aider son économie, ce qui serait très facile à faire, et nous avons besoin que toutes les nations travaillent ensemble. Arrêtez la course à l’armement ? »

Des propos alarmants, faisant planer le spectre d’un nouveau conflit entre les géants russe et américain découlant de la question syrienne. Le monde entier était plongé dans la crainte d’une guerre nucléaire alors que l’URSS et les États-Unis étaient à couteaux tirés durant quelques décennies. La situation serait donc pire que dans ce contexte de Guerre Froide pour Donald Trump, n’hésitant pas à s’adresser directement à la Russie dans son tweet pour se vanter de ses « supers » missiles dont il semble fier.

Décidément intarissable, le président américain a renchéri avec un autre tweet, pointant du doigt les démocrates et les personnes ayant précédemment travaillé pour Barack Obama comme source du « mauvais sang », des tensions avec la Russie :

« La plupart du mauvais sang avec la Russie est causée par la fausse et corrompue enquête russe, menée par tous les loyalistes démocrates, ou les gens qui ont travaillé pour Obama »

Pendant ce temps, le monde s’inquiète, attendant la proclamation du plan d’action conjointement élaboré par Emmanuel Macron et Donald Trump, et l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne a demandé aux diverses compagnies d’aviation de faire preuve de vigilance en cas d’attaque militaire, puisque les équipements déployés pourraient affecter les outils de radio-navigation des avions.

VIDEO : La version étendue d'Avengers : Endgame va sortir en France
Partager sur Facebook

A découvrir aussi

Un journaliste qui enquêtait sur des mercenaires russes en Syrie est mort « par accident » en tombant de son balcon
608 partages
Les internautes détournent avec humour la photo de Macron et Trump plantant un arbre dans le jardin de la Maison Blanche
1 260 partages
Les États-Unis connaissent une vague de froid historique, Trump en profite pour ironiser sur le réchauffement climatique
1 733 partages
#Balancetonporc, le hashtag des internautes qui racontent le harcèlement sexuel qu'ils ont dû subir
2 242 partages
#creetonparti : 21 tweets très drôles qui se foutent ouvertement de la gueule de Valls, Hamon, Marine Le Pen et Hidalgo, qui créent leur propre mouvement
941 partages
Vous avez raté votre bac de philo ? Consolez-vous avec ces 35 tweets à mourir de rire !
157 partages