Quantcast

Un député LR propose d'expérimenter le 150km/h sur autoroute

Par Mathieu D.| 12 086 partages

Le député Olivier Dassault souhaiterait que l’on expérimente le 150 km/h sur les autoroutes.

En pleine crise des « gilets jaunes » et alors que le débat sur la limitation de la vitesse à 80km/h divise toujours autant, voilà une proposition pour le moins inattendue et qui ne passe pas inaperçue.

Le député LR de l’Oise Olivier Dassault propose en effet d’expérimenter les 150km/h sur certains tronçons d'autoroute, en s’inspirant du modèle actuellement en vigueur chez nos voisins allemands.

Le député Olivier Dassault souhaiterait que l’on expérimente le 150Km/h sur les autoroutes. Crédit photo : Capture d'écran YouTube

« Ce sont les réactions négatives des gens sur la limitation de vitesse à 80 km/h qui sont à la base de cette proposition »

L’intéressé, qui n’est autre que le fils de Serge Dassault - le célèbre capitaine d’industrie et ex-patron du groupe éponyme, décédé en mai dernier -, souhaite attirer l’attention des parlementaires sur la problématique de la baisse de la vitesse maximale autorisée. Une mesure encore très mal perçue par une large majorité de Français.

« Ce sont les réactions négatives des gens sur la limitation de vitesse à 80 km/h qui sont à la base de cette proposition », explique ainsi l’élu républicain qui espère que cette suggestion « déclenchera une étude comparative avec les autres pays ».

« L'Autriche expérimente depuis août les 140 km/h au lieu des 130 (sur deux tronçons, ndlr). En Allemagne, il n’y a pas de limitation sur les autoroutes et il n’y a pas plus d’accident. Quand on roule plus vite, on est plus attentif et le risque diminue », rappelle-t-il encore.

Un député LR propose d'expérimenter le 150km/h sur autoroute. Crédit photo : Illya Kryzhanivskyy / Shutterstock

Autant d’exemples qui, à ses yeux, doivent servir de base pour une éventuelle expérimentation sur les routes de l’hexagone. Toutefois, comme le rappellent nos confrères du Parisien, les portions dépourvues de limitations de vitesse ne sont pas monnaies courantes en Allemagne, puisque seuls 388 km d’autoroutes sont concernés, contrairement à la croyance populaire. D’autre part, toujours selon le Parisien, la mortalité y serait bien plus importante qu’on ne le dit.

Avec cette proposition qui ne manquera pas de faire réagir, Olivier Dassault semble en tout cas avoir provoqué un petit buzz, bien qu’il s’en défende. « Je suis heureux qu’elle le fasse même si je ne l’ai pas faite pour ça. C’est ma façon d’être décalé. Certains de mes collègues m’ont quand même confié qu’ils l’auraient bien co-signée. », jure-t-il.

Source : Le Parisien
Une grand-mère de 70 ans a nettoyé 52 plages en une année
Partager sur Facebook