Quantcast

Un Indien poursuit ses parents en justice pour lui avoir donné la vie sans son consentement

Par Timothy G.| 27 872 partages

Si vous regrettez d’être dans le monde dans lequel vous vivez, sachez qu’il est possible de porter plainte contre ceux qui vous ont mis au monde sans votre consentement :  soit vos parents eux-mêmes. C’est ce qu’a décidé de faire Raphaël Samuel, un Indien de 27 ans.

Ce jeune Indien se dit « antinataliste ». Il estime que ses parents lui ont donné naissance « sans son consentement », rapporte le Daily Mail, et a donc pris une décision assez radicale, celle de les poursuivre en justice. Il affirme pourtant entretenir une « bonne relation » avec ses parents. Cependant, il compare le fait de mettre des enfants au monde à un « kidnapping ou à de l’esclavage », comme l’explique le quotidien britannique The Gardian.

Un Indien poursuit ses parents en justice pour lui avoir donné la vie sans son consentement. Crédits photo : Capture d'écran sur la page Facebook Nihilanand

Raphaël Samuel, originaire de Mumbaï, la capitale Indienne, se fait appeler Nihilanand sur les réseaux sociaux. Il est suivi par des centaines de personnes et représente l’une des figures du mouvement antinataliste. Ce système de pensée prend de plus en plus d’ampleur en Inde, qui est le deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,1 milliard d’habitants, derrière la Chine. Assimilé à une forme de philosophie de vie, le mouvement trouve son origine en Europe notamment avec le philosophe allemand Arthur Schopenhauer.

Avec ce mouvement, cet Indien estime moralement injuste que des personnes puissent procréer pour satisfaire leur propre plaisir, de façon « égoïste et hypocrite », alors qu’une grande part de la pauvreté pourrait être évitée si les humains étaient moins nombreux sur Terre. « J’aime mes parents, mais ils m’ont eu pour leur propre plai­sir. Ma vie a été incroyable, mais je ne vois pas pourquoi je devrais infli­ger à un autre être la comé­die de l’école et d’une carrière, surtout quand il n’a pas choisi d’exis­ter », avance Raphaël Samuel sur sa page Facebook.

Crédits photo : Capture d'écran sur la page Facebook Nihilanand

S’il est presque certain que la plainte de Raphaël Samuel n’aboutira pas, le contexte des problèmes écologiques, de surpopulation et de faim dans le monde s’agrandissent et le mouvement antinataliste commence à faire de plus en plus d’adeptes.

Source : The Guardian
Hacké, Radiohead a mis en ligne plus de 18 heures d'enregistrements inédits
Partager sur Facebook