Quantcast

Pour la première fois, un panda géant albinos a été identifié en Chine

Par Timothy G.| 2 501 partages

Le 20 avril dernier, un panda géant albinos a été photographié dans une réserve naturelle du sud-ouest de la Chine.

La nouvelle a été annoncée samedi 25 mai par l’agence Chine Nouvelle. Pour la première fois, un panda albinos a pu être identifié. Ce cas rare prouve que l’albinisme existe chez les pandas sauvages, d’après l’agence officielle chinoise.

L’animal, au pelage uni et aux yeux rouges, a été aperçu dans une forêt de la province de Sichuan. Il serait âgé d’un ou deux ans, d’après un chercheur spécialiste des ours à l’Université de Pékin.

« C’est la première fois qu’un panda géant sauvage complètement albinos est photographié », a souligné Li Sheng, chercheur à la faculté des sciences de la vie de l’Université de Pékin, dans le South China Morning Post.

Pour ajouter : « D’après la photo, le panda est fort et marche d’un pas sûr, ce qui suggère que cette mutation génétique n’affecte pas sa vie normale ».

Néanmoins, son albinisme le rend plus visible au sein de son environnement et plus sensible au soleil. Les responsables de la réserve naturelle nationale de Wolong ont même pensé à installer plus de caméras pour suivre le panda.

Plus de 80% des pandas sauvages de la planète vivent dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), le reste est réparti entre le Shanxi (centre) et le Gansu (nord-ouest).

En novembre, 548 pandas géants étaient en captivité, tandis que la population sauvage est passée sous la barre des 2 000 pandas, selon Chine nouvelle. La Chine est renommée pour être la « diplomatie du panda ». Elle envoie à l’étranger certains de ces animaux rares pour symboliser ses bonnes relations avec les pays destinataires.

L’an passé, Pékin avait annoncé la possible création d’une réserve pour les pandas géants pour rapprocher les animaux et encourager les croisements entre les populations de pandas sauvages.

Un athlète kenyan a sacrifié sa course pour aider un coureur qui s'effondrait
Partager sur Facebook