Quantcast

Des scientifiques émettent la possibilité de traiter la calvitie grâce à un médicament contre l'ostéoporose

Par Justine B.| 677 partages

Après les frites de chez McDonald's pour lutter contre la perte de cheveux, une nouvelle étude met le doigt sur un potentiel remède à la calvitie. Il s'agit d'un médicament initialement destiné à soigner l'ostéoporose et dont l'effet sur la croissance des cheveux humains serait spectaculaire.

Jason Statham fait partie de ces personnes à qui le crâne rasé va comme un gant. Featureflash Photo Agency / Shutterstock.com

Il faut le dire, la calvitie n'a rien de très agréable. Si certains assument parfaitement de perdre leurs cheveux et en profitent même pour se faire la boule à zéro, la plupart des personnes qui y sont confrontées en souffrent énormément et perdent confiance en elles. Heureusement, pendant que nous nous lamentons sur notre sort, des chercheurs s'activent pour trouver de nouvelles façons de permettre la repousse des cheveux humains.

Un groupe de scientifiques, dont le travail vient de paraître dans la revue PLOS Biology, a ainsi découvert ce qui pourrait être le remède de demain contre la calvitie. Il s'agit d'un médicament habituellement destiné à traiter l'ostéoporose, qui se traduit par une perte de la résistance des os qui prédispose aux fractures. Ce dernier aurait un effet stimulant spectaculaire sur les follicules pileux humains (qui produisent les poils). Durant les essais menés, les cheveux ont repoussé de deux millimètres en six jours, soit trois fois plus vite que la normale.

Les chercheurs ont découvert que le composé initialement destiné à traiter l'ostéoporose, appelé WAY-316606, permettait d'améliorer efficacement la croissance des cheveux. Cet agent n'avait jusqu'ici pas été considéré dans le contexte de la perte de cheveux, mais il semble avoir un très gros potentiel pour la croissance capillaire.

Pour l'instant, deux traitements - le minoxidil et le finastéride - sont disponibles sur le marché pour soigner la calvitie. Mais ces solutions n'ont rien de miraculeux et produisent bien souvent des effets secondaires. Beaucoup de personnes se rabattent ainsi vers la greffe de cheveux.

Un essai clinique sera bien entendu nécessaire avant de pouvoir affirmer qu'il s'agit bel et bien du nouveau remède contre la calvitie. Mais la piste est en tout cas très prometteuse.

Source : PLOS Biology
Un athlète kenyan a sacrifié sa course pour aider un coureur qui s'effondrait
Partager sur Facebook