Quantcast

Découvrez l'histoire émouvante de cet ancien soldat américain, dépressif et suicidaire, qui a retrouvé le goût à la vie grâce à un chien surfeur

Par Jérémy B.| 373 partages

Retraité de l’armée américaine, le sergent Randall Dexter est revenu traumatisé de la guerre. Au bord du suicide, il a trouvé le salut grâce à Ricochet, un chien surfeur.


Après deux tournées en Irak en tant que médecin de guerre, le sergent Randall Dexter est d’abord passé par le Centre Médical Naval dans lequel il a été diagnostiqué de stress post-traumatique, lié à une lésion cérébrale traumatique. Revenu à San Diego en 2012, son objectif était de se remettre sur pied mais comme il le confie à Today, tout était à reconstruire : « Tout était brutal. J’envisageais le suicide, j’étais dans un désordre total. »


Un an plus tard, il entend parler de l’organisme « Paws’itive Teams », une association à but non-lucratif qui entraîne des chiens de thérapie pour aider les personnes comme le sergent Dexter à retrouver le goût à la vie. En s’inscrivant à leur programme, Randall se voit assigner un chien pour six semaines, afin de déterminer s’il était censé, pour lui, d’avoir un chien sur du plus long terme.

Judy Fridono


Il fait alors la rencontre de Ricochet, un chien qui avait déjà travaillé avec une cinquantaine de personnes auparavant. Son propriétaire et entraîneur, Judy Fridono, l’a surnommé « SURFice », alias « Rip Curl Riki », car cette chienne sait surfer et a déjà servi d’assistant-surfeur par le passé.

Judy Fridono


Auprès de Today, Randall Dexter, également père de trois enfants, affirme que Ricochet a changé sa vie : « Dès la minute où Ricochet est venu vers moi et ma femme, je me suis trouvé changé. Ricochet a cette douceur incroyable dans le regard. La rencontrer a été un tournant ».


Ainsi, Randall a appris à surfer avec Ricochet : « Elle m’a donné la liberté et m’a rendu ma vie. Si vous aimez surfer et que vous aimez les chiens comme moi, c’était le combo parfait ! »

Heather Moana


À l’été 2014, Randall rencontre West Butner lors d’une compétition de surf dans le comté d’Orange, en Californie. Âgé de 8 ans, West Butner est diagnostiqué d’autisme modéré et de troubles d’expression. Effrayé par l’eau et les chiens, il a réussi à surpasser ses peurs en surfant avec Ricochet, comme le faisait Randall le même jour.

Robert Ochoa


Les deux hommes ont alors établi une connexion immédiate, comme l’explique Lauren Chavez, la mère de West : « Leurs histoires sont différentes mais leurs symptômes sont similaires, comme l’anxiété sociale. ». Et ça, c’est grâce à Ricochet. La force du duo a conduit Judy Fridono à créer l’association « Waves of Empowerment ».

Amy Majia


Le concept est d’associer quelqu’un qui a déjà surfé avec Ricochet, pour qu’il surfe avec une autre personne qui souffre d’un handicap mental ou physique et n’ayant jamais surfé. Un programme auquel se sont naturellement inscrits Randall et West.


Mais la réelle question que tout le monde se pose est : comment Ricochet a-t-il appris à surfer ? Un jour à la plage, le chien thérapeute, qui en avait marre d’exécuter les tâches demandées par son maître, a sauté sur une planche de surf avec un garçon quadriplégique : « Elle tenait l’équilibre sur la planche et ajustait son style pour s’adapter à l’handicap. Comme ça la personne n’a pas à s’inquiéter de son équilibre, qu’elle soit debout à sur ses genoux » explique Judy Fridono. Quand Ricochet s’occupe de maintenir l’équilibre, l’humain s’occupe de la navigation.

Judy Fridono


De son côté, depuis sa rencontre avec Ricochet, Randall Dexter a retrouvé goût à la vie. À la rentrée 2014, il est retourné à l’université de San Diego, devenu président de sa fraternité Phi Theta Kapp, et est devenu membre de l’équipe de débat. Ensuite, il a déménagé à Las Vegas pour poursuivre son cursus en communication et devrait être diplômé en 2018. En attendant, il anime déjà une émission de radio et conseille d’autres étudiants vétérans.


Ricochet continue ses missions au sein de l’association« Waves of Empowerment », surf compris, et sera la vedette d’un film-documentaire intitulé « Superpower Dogs » sur ces héros canins, qui devrait sortir en 2018.

Source : Today
VIDEO : Le ministre de l'Agriculture a déclaré que le transport des animaux serait arrêté quelques jours à cause de la canicule
Partager sur Facebook

A découvrir aussi

Un chien affamé a été secouru après avoir mangé sa patte pour survivre
18 313 partages
Une pétition recueille plus de 160 000 signatures contre le festival de viande de chien en Chine
4 411 partages
La société Nina Hale propose de travailler de chez soi quand vous adoptez un chien ou un chat
8 239 partages
75 ans après le Débarquement en Normandie, ce vétéran américain refait un saut en parachute
4 925 partages
Billy, le chien coincé depuis six jours, a été sorti sain et sauf
11 386 partages
Un mois après les incendies de Californie, un couple retrouve leur chien sur les lieux de leur ancienne maison
23 409 partages