Quantcast

Cette veuve d'un trailer tué par un chasseur écrit une lettre poignante et pleine de bon sens à Emmanuel Macron

Par Jérémy B.| 5 178 partages

Ce week-end, la nouvelle mort d’un homme, tué par un chasseur, n’a laissé personne insensible en Haute-Savoie. Notamment une certaine Mélanie Lavy, veuve depuis que son mari fut tué par en chasseur en 2015 d’une balle dans la tête.

L’histoire se répète et les erreurs restent les mêmes. Hier, nous vous parlions de ce tragique fait divers qui relatait la mort d’un vététiste, tué par un jeune chasseur, à Montriond, en Haute-Savoie. Un drame qui a ressassé de mauvais souvenirs pour Mélanie Lavy qui a perdu son mari il y a trois ans dans des circonstances similaires.

En effet, en 2015, son mari mourrait d’une balle dans la tête, tiré par un chasseur, alors qu’ils étaient en train de se promener dans le Semnoz, toujours en Haute-Savoie. Il y a quinze jours de cela, le chasseur incriminé a d’ailleurs été condamné à un an de prison ferme.

Seulement voilà, la mort du vététiste a ébranlé Mélanie Lavy, qui a décidé de prendre la plume sur sa page Facebook afin de réveiller les consciences, notamment celle du président de la République, dont l’affinité avec la fédération des chasseurs est très forte.

S’adressant à Emmanuel Macron, mais aussi à la Fédération des chasseurs, et aux chasseurs dans leur ensemble, elle demande à ce qu’une réglementation plus stricte et un encadrement plus restreint soient mis en place, afin d’éviter de nouveaux accidents de chasse. On vous laisse découvrir sa lettre poignante et pleine de bon sens qu'elle compte bien envoyer à l'Élysée.

VIDEO : Un père de famille offre des ventilateurs à l'école maternelle de sa fille, qui les refuse pour des raisons de sécurité
Partager sur Facebook

A découvrir aussi

La pratique de la chasse à la glu validée par le Conseil d'État dans 5 départements du Sud-Est
31 543 partages
Apostrophée par une Marocaine, Emmanuel Macron l'invite à « retourner dans son pays » si elle n'y est pas en danger
15 170 partages
« À partir de combien de preuves commence un crime ? » : La lettre ouverte de Yann Moix à Emmanuel Macron interpelle
1 221 partages
L'Islande augmente ses quotas de la chasse à la baleine
6 236 partages
Prise en photo près d'une girafe noire qu'elle vient d'abattre, une Américaine déchaîne les réseaux sociaux
7 838 partages
L'arbre planté par Trump et Macron, censé symboliser leur amitié, est mort
37 994 partages