Quantcast

À la Roche-sur-Yon, des street artistes ont investi un hôtel F1 pour lui donner une seconde vie avant d'être démoli

Par Pauline M.|

L'hôtel Formule 1, de prime abord, n'est pas le lieu qui fait le plus rêver. Mais c'était sans compter sur la participation d'une soixantaine de street artistes sollicités par un collectif vendéen, Ars Muralis.

Alors que cet hôtel F1 à la Roche sur Yon était fermé depuis fin 2017, il reprend aujourd’hui vie, avant d’être définitivement démoli, le temps d'une exposition éphémère, pour le plus grand plaisir des amateurs de street art. Et l'exposition a été un véritable succès, suscitant l'intérêt de 9 000 visiteurs en l'espace d'une semaine.

En tout ce sont 32 chambres, couloirs et murs qui ont été revisités en une véritable œuvre d'art. Chaque pièce possède son identité et chacun y trouve son compte. Une expérience qui rassemble tous les âges. Ainsi et comme le rapporte France Info un sexagénaire s'enthousiasme de la forme que cet hôtel Formule 1 a pris : « [ça] secoue la poussière et donne un bon coup de pied au cul »

Le groupe AGP Hôtels et propriétaire de l'établissement qui a été à l'initiative de ce beau projet. Le directeur de l'hôtel, Matthieu Parent, explique au quotidien 20 minutes qu’« il n’y avait aucun cahier des charges, juste celui de faire quelque chose d’inédit, en donnant une deuxième vie à l’hôtel avant qu’il ne disparaisse. Il y a du graff, du collage, de la peinture, le tout de grande qualité… »



Partager sur Facebook