Quantcast

Cet artiste syrien raconte la détresse des familles syriennes à l'aide de sculptures en galets

Par Chloe P.|
Il suffit parfois de petites choses pour expliquer de grands maux : telle est la devise du sculpteur syrien Nizar Ali Badr.

Cet artiste de 51 ans utilise des pierres colorées trouvées près de la mer de Latakia, au nord-ouest de Damas, pour expliquer l’histoire des familles syriennes qui vivent la guerre au quotidien.
 
Crédit photo : Syria Art
 
Crédit photo : Syria Art

Parmi les portraits les plus poignants, on a celui d'une famille qui transporte un corps...  
Crédit photo : Syria Art

... une personne âgée, seule sur un banc, l'air désemparé...
Crédit photo : Syria Art

... ou encore des hommes, attachés les uns aux autres par une chaîne, tels des esclaves. 
Crédit photo : Syria Art

Pour l'artiste, ces portraits sont une manière d'établir la vérité sur son peuple et de montrer sous un jour différent les immigrés syriens.

Avec plus de 20 000 sculptures à son actif, Nizar Ali Badr a ouvert son propre musée en Syrie. Bien décidé à faire de son art un message humanitaire, il refuse de vendre ses sculptures qui, pour lui, appartiennent à la nation et non à une personne spécifique. 

Retrouvez l'intégralité des œuvres de Nazi Ali Badr sur la page facebook de Syria Art
Source : Daily News Egypt
Partager sur Facebook