Quantcast

« Premier oublié », le téléfilm de TF1 sur Alzheimer plébiscité par les téléspectateurs

Par Jérémy B.| 8 458 partages

Hier soir, TF1 diffusait le téléfilm intitulé « Premier oublié » avec Muriel Robin et Matt Pokora, qui traitait d’une relation mère-fils poignante sur fond de maladie d’Alzheimer.

La première chaîne est en train de se faire une spécialité en proposant des téléfilms inspirés de faits réels, sur des sujets émouvants qui touchent une grosse majorité des Français. Preuve en est avec « Premier oublié » qui a touché 6,23 millions de téléspectateurs, soit 27,2% de part de marché d’audience.

Dans cette fiction, Matt Pokora faisait ses premiers pas d’acteur, incarnant Axel, le fils d’une femme, interprétée par Muriel Robin, souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Axel a coupé les ponts avec sa famille après un drame dont on le tient pour responsable. Cuisinier sur un cargo, celui-ci fait escale dans sa ville natale. Il se résout alors à rendre visite à sa mère mais découvre qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer et qu’elle ne reconnaît plus son fils.

Une thématique sensible qui a su conquérir le cœur des téléspectateurs tandis que le chanteur éblouissait l’écran avec sa première performance en tant qu’acteur.

La maladie d’Alzheimer concerne des milliers de Français et de Françaises, dont les deux principaux acteurs qui y ont été confrontés dans leur entourage. En effet, sur Twitter, Matt Pokora a confié aujourd’hui que son grand-père avait été emporté par cette maladie il y a 10 ans.

Idem pour Muriel Robin qui confiait dans une interview que sa mère avait également été victime de l’Alzheimer : « Quand une mère ne reconnaît plus son enfant, comme dans la fiction, c’est glaçant. Et moi, ça, je l’ai vécu. Il faut faire de la prévention pour l’entourage car on est complètement démunis face à cette maladie ».

Pour TF1, c’est la confirmation que les sujets inspirés de faits réels sont un bon filon. En effet, en octobre 2018, le téléfilm « Jacqueline Sauvage, c’était lui ou moi » qui traitait de l’affaire hypermédiatisé de Jacqueline Sauvage, condamnée puis graciée pour avoir tué l’homme qui la battait, avait réuni 8,8 millions de téléspectateurs.

En novembre 2018, l’histoire poignante d’un jeune homme qui s’était immolé car victime de harcèlement scolaire, relatée dans le téléfilm « Le jour où j’ai brûlé mon cœur » avait captivé 6,3 millions de téléspectateurs.

Partager sur Facebook

A découvrir aussi

Paul, le maître des « 12 coups de midi », éliminé de l'émission après 153 participations
2 798 partages
26 ans après sa première diffusion, TF1 arrête sa série culte « Une famille formidable »
900 partages
« Le jour où j'ai brûlé mon coeur », le téléfilm bouleversant qui s'inspire de l'histoire de Jonathan Destin, victime d'harcèlement scolaire'
21 302 partages