Quantcast

À partir d'aujourd'hui, vous pourrez appeler gratuitement depuis toute l'Union européenne vers la France !

Par Clément P.|

À partir d’aujourd’hui, les frais d’itinérance liés à votre opérateur téléphonique sont supprimés. Ces derniers, également appelés « roaming », vont permettre à chaque voyageur ayant un forfait français de se servir de son téléphone mobile, lorsqu’il sera en déplacement dans l’Union européenne, sans surcoût. Résultat, les appels (vers la France), les SMS et Internet pourront être utilisés comme bon vous semble !

Le concept est simple : les appels passés d’un pays européen vers la France sont gratuits, mais à l’inverse, ils sont toujours surtaxés. En effet, dans le cas où la personne essaye d’appeler de la France vers l’étranger, elle reste sur le territoire national, il ne s’agit donc en aucun cas d’itinérance. Seule exception à cette règle, le fait de posséder un forfait premium, selon votre opérateur, vous autorisera peut-être à passer des appels gratuits depuis la France vers l'étranger.

Appeler gratuitement de l'étranger, une bonne nouvelle non ? Crédit photo : Shutterstock / Ekaterina Pokrovsky

Autre information, les appels passés depuis un pays de l’Union européenne (qui n’est pas la France, ndlr) vers un autre pays de l’Union, ne subissent aucun surcoût. Par exemple, si vous êtes en vacances en Espagne, vous pouvez appeler en France gratuitement, idem si vous tentez de joindre l’Italie ou l’Allemagne.

Pour ce qui est des pays concernés, il s’agit des 28 qui constituent l’Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Pour le moment, le Royaume-Uni apparaît encore dans cette liste, et il y restera jusqu'à ce que le Brexit soit opérationnel et que le pays sorte définitivement de l'UE. À noter que trois pays supplémentaires de l'Espace économique européen devraient s’ajouter à la liste dans les mois à venir : l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège. En revanche, la Suisse et l’Andorre n’ont pas été intégrés au programme, et ne profitent donc pas de la fin des frais d’itinérance.

Évidemment, tous les appels ou SMS vers des destinations plus lointaines à l’instar de l’Asie, de l’Afrique, de l’Amérique ou de l’Océanie seront logiquement toujours facturés comme hors forfait, et ainsi surtaxés comme c’était déjà le cas avant la mise en place de cette nouvelle mesure sur le roaming dans l’UE.

Mais attention, la fin des frais d’itinérance ne signifie pas pour autant consommation illimitée sans condition ! Par exemple, pour ce qui est d’Internet à l’étranger, les opérateurs appliquent généralement un plafond de 5 Go. Celles et ceux qui le dépassent se verront facturer la différence. Idem pour votre forfait (appels et SMS), les utilisateurs qui vont au-delà de l’offre de leur abonnement devront payer un surcoût.

En tout cas, il s’agit d’une vraie bonne nouvelle pour les voyageurs qui partiront en vacances dans l’Union européenne cet été, et qui souhaitent rester en contact avec leurs familles et leurs amis comme s’ils n’avaient pas quitté la France. Dorénavant, plus besoin de se stresser et de penser à la facture qui va tomber en rentrant de votre séjour. Génial, n’est-ce pas ?

Source : Next Inpact
Partager sur Facebook