Quantcast

Un musée avec la plus grande collection de Picasso au monde va ouvrir à Aix-en-Provence

Par Clément P.| 35 967 partages

En 2021, Aix-en-Provence va accueillir un nouveau musée dédié à Picasso, le « Musée Jacqueline et Pablo Picasso ». On y retrouvera la plus grande collection de l’artiste au monde, avec plus de 2 000 pièces jamais exposées jusque-là, dont notamment 1 000 tableaux, des dessins, des sculptures, des céramiques ou encore des photographies.

Crédit photo : allconceptcreation

À l’origine de ce projet d’envergure, Catherine Hutin-Blay, la belle-fille de l’artiste espagnol. Au décès de sa mère (en 1986, soit 13 ans après Picasso, ndlr), Jacqueline Roque, qui n’est autre que la dernière femme du peintre, elle hérite de très nombreuses pièces uniques et méconnues. Selon The Art Newspaper, il s’agirait de l’une des plus belles collections signées de Picasso. Cette dernière est composée de travaux effectués entre 1952 et 1973, des dates qui correspondent à la période où Jacqueline Roque et Picasso ont vécu ensemble, d’où le futur nom « Musée Jacqueline et Pablo Picasso »

Récemment, Catherine Hutin-Blay a acheté un vieux couvent à Aix-en-Provence dans le but de partager son héritage avec le plus grand nombre. En permettant au public d’accéder à cette collection dont elle a hérité, elle espère transmettre le talent et la passion de son illustre beau-père. Mi-décembre, le conseil municipal a voté la vente de l’ancien couvent et collège des Prêcheurs ainsi que du déambulatoire de l’église de la Madeleine à l’héritière pour 11,5 millions d’euros. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la ville, cela veut dire que le musée sera en plein centre, et donc facile d’accès.

Et si vous vous demandez pourquoi Catherine Hutin-Blay a autant tardé afin de se lancer dans ce projet d’exposer la collection, sachez que des barrières financières ont empêché de faire les choses plus rapidement. « Ma mère est décédée en 1986, et ça m’a pris beaucoup de temps pour payer les droits de succession. Depuis le début, je n’ai jamais cessé de prêter et de faire voyager les œuvres. C’est la mission que je me suis donnée. Ma vocation n’est pas économique, je n’essaye pas de faire de l’argent mais plutôt de partager ce que j’ai reçu. » a-t-elle confié à nos confrères de La Provence.

Crédit photo : blondieandtheworld

Et pour ce nouveau musée au cœur du vieil Aix-en-Provence, les choses vont être faites en grand. En effet, un espace de 1 000 mètres carrés sera entièrement dédié à l’exposition permanente, 500 mètres carrés supplémentaires seront réservés pour des expositions temporaires et enfin, un auditorium de 200 places accueillera des conférences sur Picasso et l’art en général. Ça donne envie n’est-ce pas ?

D’autant plus que selon Janie Cohen, experte du peintre et directrice du Fleming Museum of Art à l’Université du Vermont, « l’immense majorité des pièces qui y seront présentées ne l’ont jamais été. Elles représentent des travaux que Picasso a souhaité garder avec lui tout au long de sa vie. » Vous l’aurez compris, l’arrivée de ce musée particulièrement riche est une excellente nouvelle pour la Provence et pour la France. En choisissant Aix-en-Provence, Catherine Hutin-Blay a fait le choix du cœur en gardant les œuvres près de Jacqueline Roque et Pablo Picasso, tous deux enterrés au Château de Vauvenargues, à environ 15 kilomètres de là.

Vivement 2021 !

Partager sur Facebook