Quantcast

Découvrez la Géode Géante de Pulpi, l'incroyable grotte de cristal qui ouvre au public en 2019 !

Par Luca P.| 395 partages

Découverte il y a exactement 20 ans dans la province espagnole d'Almería, la plus grande géode d'Europe est enfin prête à être visitée ! 

Crédit photo : Diario de Almería

En principe, l'eau et le sel sont les seuls ingrédients dont la nature a besoin pour former des cristaux. Rajoutez aussi beaucoup de patience, le temps que l'eau s'évapore et laisse de beaux cristaux salins.

Ce processus exige certaines conditions de stabilité et un niveau de concentration en sel approprié. Heureusement, Mère-Nature connait ses recettes à la perfection, à tel point qu'elle peut recouvrir les cavités géologiques de saisissantes géodes brillantes ! 

Des géodes, il y en a beaucoup, de toutes tailles, couleurs ou minéraux. On trouve ces pierres creuses et tapissées de cristaux scintillants sur les marchés ou dans les boutiques de géologie. En revanche, des géodes géantes, il y en a très peu et la seule visitable s'apprête à ouvrir cet été 2019, près de la ville de Pulpí, en Andalousie !

La plus grande grotte de cristaux d'Europe

Crédit photo : Diario de Almería

C'est simple, à la date d'aujourd'hui, la géode géante de Pulpí est la plus grande d'Europe et la deuxième plus grande du monde. La plus grande se trouve au Mexique, dans l'état de Chihuaha, mais ses conditions atmosphériques la rendent impossible à visiter : la température peut y atteindre 58 ºC et le taux d'huidité y est de 100% !

La taille et la transparence des cristaux en font un phénomène unique au monde

Crédit photo : Diario de Almería

De son côté, la géode de Pulpí est en forme d'entonnoir, enfoncée à plus de 60 mètres de profondeur (à peu près au niveau de la mer) où elle occupe une cavité de 8 mètres de large pour 1,8 de long et 1,7 de haut.

La transparence, les dimensions, la perfection et la taille de ses cristaux - jusqu'à 2 mètres de large - l'ont rapidement convertie en un phénomène unique au niveau mondial ! 

Les cristaux ne sont rien de plus que du sulfate de calcium : du gypse, un matériau très courant. Le côté exceptionnel de leur nature tient aux conditions qui ont façonné la matière et l'ont amenée à adopter son aspect unique. Un processus lent, de milliers d'années, qui commenca avec une fracture dans la roche qui s'est remplie d'eau chaude volcanique !  

Avec le temps, cette eau s'est lentement refroidie, et lorsque les gaz s'évaporèrent, il restait assez d'espace pour que cette combinaison d'eau et de sulfate de calcium commence à cristaliser !

Un trésor naturel resté dissimulé pendant des siècles

Crédit photo : Diario de Almería

La signification originale du mot "cristal" est "eau ultra-refroidie". Curieusement, la transparence des gypses de la géode géante est telle qu'ils ressemblent à d'énormes blocs de glace. On peut même lire les pages d'un livre à travers certaines pièces épaisses. Mais une fois ces cristaux formés, il a fallu un peu de chance et du hasard pour qu'ils perdurent jusqu'à nous et soient finalement découverts. 

Parfois, certains gestes a priori simples et anodins se tranforment en prophéties. Ainsi, le jour où les mineurs ont décidé de baptiser la mine du Pilar de Jaravía, rattachée à la ville de Pulpí, " la Mina Rica-, ils ont été bien inspirés ! Là-bas, sur les flancs de montagnes de la Sierra del Aguilón, on peut encore contempler les installations des exploitations minières qui fonctionnèrent de la moitié du XIXe siècle jusqu'au début du XXe siècle.  

L'activité minière fut un mode de vie dans toute la province d'Almeria et la zone a toujours été sujette aux recherches de métaux, surtout le pomb, le fer et l'argent. Il est possible qu'au fil des ans, certains mineurs se trouvèrent nez-à-nez avec l'un de ces cristaux de gypse, qu'ils offrirent certainement à leur famille ou qu'ils vendirent àx collectionneurs. Mais jamais ils ne découvrirent le plus incroyable trésor de la mine ! 

Ainisi, quand l'exploitation ferma définitivement ses portes dans les années 70, personne n'aurait pu imaginer que son meilleur filon se trouvait encore à l'intérieur, caché depuis des millions d'années ! 

Une promenade anodine...et une découverte miraculeuse

Crédit photo : Diario de AlmeríaCrédit photo : Diario de Almería

C'est en décembre 1999 que des membres du Groupe Minéralogiste de Madrid ont découvert une cavité de sidérite tapissée d'énormes cristaux de gypse dans la mine abandonnée. En pleine campagne de recherche de minéraux pour études et collecte, le groupe a débouché une sorte de couvercle qui dissimulait l'accès à la grotte magique ! Dedans, les cristaux affleurent des murs, du sol, du plafond et leur pureté permett d'observer les gouttes d'eau prisonnières à l'intérieur depuis une éternité ! 

Cet été, exactement 20 ans après sa découverte, la Geoda Géante ouvrira au public ! Jusqu'à cette date, l'unique manière de visiter la grotte souterraine était..virtuelle ! En effet, grâce aux nouvelles technologies, il est possible de parcourir la grotte sans abîmer son environnement grâce à une exploration en vision 360° ! Il vous suffit de mettre des lunettes spéciales ! 

Partager sur Facebook