Quantcast

En Italie, il est désormais interdit de se promener en tongs dans le parc national des Cinque Terre !

Par Luca P.| 2 339 partages

Une mesure qui peut sembler surprenante, mais qui veille surtout à préserver...les touristes eux-mêmes !

Crédit photo : Euroadventures

La chasse aux flips-flops est ouverte ! Avec ses petits villages de pêcheurs colorés et sa vue panoramique sur la Riviera italienne, la région italienne des Cinque Terre inspire les voyageurs du monde entier, mais si vous avez prévu d'y passer dans le futur, prenez vos précautions : les autorités du Parc National des Cinque Terre ont mis en place une forte amende pour les touristes attrapés en tongs ou en sandales ! 

Concrètement, les touristes désobéissants devront s'acquitter d'une somme allant jusqu'à 2500 euros. 

Crédit photo : Claudia Tavani

Étonnant ? Pas vraiment. On pourrait croire que les Cinque Terre ne sont pas une destination de randonnée, mais les 5 célèbres villages côtiers sont connectés entre eux par des sentiers qui s'aventurent sur un terrain sérieusement accidenté ! Et au grand désarroi des équipes de secours en montagne, de nombreux touristes décident de se lancer sur les sentiers de randonnées en tenue de plage (c'est à dire en sandales) et se retrouvent piégés sans équipement approprié ! 

Le problème, c'est que les gens arrivent ici en se croyant en bord de mer, mais les sentiers aux alentours du village sont de véritables trails de montagne !" précise Patrizio Scarpellini, le directeur du Parc National des Cinque Terre National Park. “D'abord, on va commencer par une campagne d'information, puis on passera aux amendes effectives". 

Crédit photo : TripSavvy/Karen Desjardins

La campagne d'information incluera des affiches et des prospectus, ainsi que des avertissements sur les chaussure adaptées à la région. Les touristes seront aussi prévenus au moment d'acquérir leur Pass Cinque Terre (une carte qui permet d'accéder aux bus et aux chemins du parc). 

Des forces de la loi locales comme les Comandi Regione Carabinieri Forestale aideront aussi les officiels du parc à gérer les trails et informer les visiteurs de cette nouvelle interdiction. Les touristes qui choisissent d'ignorer l'avertissement devront régler des amendes comprises entre 50 et 2500 euros, en fonction du temps et de l'argent utilisé par les équipes de sauvetage.

Quant au timing de la mesure, il semble plutôt approprié : le nombre de bateaux de croisière venus déposer des touristes pour la journée augmente chaque année ! Au départ du port voisin de La Spezia, ils étaient 450 000 yachts en 2017 et 750 000 l'année dernière ! Vu la situation, autant prévenir les passagers sans tarder ! 

Victimes de leur succès, d'autres villes italiennes ont pris des mesures similaires  : fin 2018, la ville de Florence a banni les snacks de certaines de ses rues, en menacant d'amendes pouvant aller de 150€  à 500€. À Rome, il est désormais interdit de boire en public, de se baigner dans les fontaines ou encore "manger dans une tenue négligée" ! 

Partager sur Facebook